Bogotá

Biblio (118) Commerce urbain a Bogotá et Buenos Aires

biblio-comercio bogota BSAS

Cet article de Molina, Rubio et Vecslir, en partant d’un monde academique, apporte des pistes sur l’evolution recente du commerce urbain dans ces deux megalopoles de l’Amerique Latine

Publicités

Cartes 2015 (3) Bogota

J’ai l’habitude de lire des cartes et d’en déduire les différences des hauteurs des bâtiments a partir du plan. Mais parfois il est bien plus clair de voir ce que ceci implique sur une vision 3D. D’après les données du cadastre, voici a quoi ressemble le centre de Bogota (Colombie) en termes de volumes. Le fond de carte est OSM et le volume du terrain est SRTM.

Vue du fonds de carte en relief depuis le sud. La zona la plus proche est le centre administratif historique

Vue du fonds de carte en relief depuis le sud. La zona la plus proche est le centre administratif historique

Vue du sud avec les volumes. Le centre historique a des hauteurs limitées, et l'on peut apprecier les batiments sur les flancs de collines.

Vue du sud avec les volumes. Le centre historique a des hauteurs limitées, et l’on peut apprecier les batiments sur les flancs de collines.

Vue du même secteur depuis le nord.

Vue du même secteur depuis le nord.

La vue du nord montre en premier les tours des zones d'affaires. On peut apprecier que c'est encore une ville en transition, avec des differences importantes d'hauteur.

La vue du nord montre en premier les tours des zones d’affaires. On peut apprecier que c’est encore une ville en transition, avec des differences importantes d’hauteur.

Barcelona- Bogotá (6)

B-bog1

Le centre ancien de Barcelone est le résultat de l’évolution de la primitive colonie romaine, même si c’est difficile a croire en regardant la trame urbaine (les grandes voies droites dérivent du plan de Cerdá au XIXème siècle). Au cas de Bogotá, les traces des Lois d’Indes et leur grille est plus claire.

A Barcelone la Cathédrale (rouge) et la mairie (bleu) occupent des places différentes, tandis qu’a Bogotá un même espace est partagé, avec un grand symbolisme car la même place est aussi le site de la haute cour de justice et du Parlement.

La croissance de la ville montre que la volonté de régularité se heurte toujours au besoin d’intégrer des conditions inattendues… la trame régulière est presque impossible.

B-bog2

Barcelona- Bogotá (5)

Surface batie de logements (m2) par ilot a Barcelone et a Bogotá. NO implique l'absence de surface residentielle sur l'ilot

Surface batie de logements (m2) par ilot a Barcelone et a Bogotá. NO implique l’absence de surface residentielle sur l’ilot. Les hotels de ville sont marqués par un cercle noir.

Ou vivent les gens? Et ou font-ils leurs achats ? répondre a ces questions de façon précise est complexe. Mais il est plus facile savoir ou ils pourraient faire une ou autre chose, encore une fois avec des données cadastrales sur des plans a la même échelle des deux villes. Ceci implique qu’il n’y a pas une sécurité de trouver des gens qui vivent a ces endroits ou des commerces ouverts, mais quelqu’un paie (ou devrait le faire) des impôts pour ces usages sur ces parcelles.

Ces plans ne montrent pas des densités, mais des quantités par ilot ; il est aussi intéressant de savoir ou et de quelle magnitude sont les surfaces de ces usages que de savoir ou ils ne sont pas localisés.

La première conclusion est que l’intensité de l’usage résidentiel au centre de Barcelone est plus haute qu’a Bogotá (même si les ilots sont de moindre surface). Et ca peut surprendre de premier abord, car les images de la première montrent souvent des tours, tandis que l’image de Barcelone est plutôt sa grille traditionnelle avec des hauteurs plus uniformes. C’est vrai, Bogotá a une population plus grande, mais sur une aire bien plus étendue. Ce qui arrive est que Bogotá a des hauteurs moyennes plus réduites, et des bâtiments souvent moins profonds. A Barcelone, 150 ans après la présentation par Cerdá de son projet pour réduire la congestion du centre, et malgré avoir accompli cela en partie, la ville nouvelle est aussi très dense.

Autrement, 2012 Barcelone comptait 1,6 millions d’habitants (padron, ine.es) et un peu plus de 72 millions de m2 de surface construite résidentielle (cadastre) ; chaque barcelonais compte ainsi 45 m2 de logement. Bogotá Distrito Capital comptait en 2012 un peu plus de 8,9 millions d’habitants (estimations de dane.gov.co) et un peu plus de 179 millions de m2 de surface résidentielle (cadastre) ; chaque bogotano  avait en moyenne 20 m2 de surface de logements, moins de la moitie, ce qui explique aussi les différences de densité résidentielle. 

En ce qui concerne l’usage commercial (l’usage tel qu’appliqué par les cadastres respectifs, avec des différences pas toujours nettes entre grossistes et vente au détail), il y a une différence et une similitude. Le centre historique de Barcelone est plus vaste en termes de densité commerciale (il concentre aussi de façon plus claire la population avec les plus hauts revenus sur la grille du XIXème), tandis qu’a Bogotá la zone au nord de la place de Bolivar ou se concentrent ces activités est plus réduite. La similitude est dans la formation de grands centres commerciaux. Malgré un lien parfois important avec les transports en commun, ils attirent aussi des flux importants en voiture.

D’après les données du cadastre, a Bogotá il y a 0,07 m2 d’usage commercial par m2 d’usage residentiel ; a Barcelone la proportion atteint 0,118. Pour chaque bogotano il y a 1,4 m2 de commerce, tandis que pour chaque barcelonais il y a un peu plus de 5. 

Surface batie par ilot a destination commerciale, en m2. NO implique l'absence de surface pour cet usage sur l'ilot.

Surface batie par ilot a destination commerciale, en m2. NO implique l’absence de surface pour cet usage sur l’ilot.

A: Plaza de las Américas- Mundo Aventura, combinaison d’un parc a theme et un espace de commerce

B: Centro Mayor

C: Centro Comercial Calima

D: L’Illa Diagonal

E: La Maquinista

F: Diagonal Mar (la parcelle avec la plus grande surface batie de Barcelone, 107.000 m2)

Corte ingles pcatalunya

G: El Corte Inglés sur la Plaza de Cataluña, un grand magasin lié a la centralité historique.

Barcelona- Bogotá (4)

Agora Bogotá (Daniel Bermudez+ Herreros Arquitectos)

Avec un COS de moins de 2 (moyene de la zone, quoiqu’avec des typologies diferentes) le centre Agora sera un espace de conventions sur la carrera 40 et a coté de la Corporación de Ferias au sud de Bogotá. Le project peut etre consulté sur http://www.herrerosarquitectos.com/Ind_Proyectos.html. Il permet de transformer une zone industrielle qui fait charniere entre activités et logements.

Quand la Diagonal arrive a la mer; Forum 2004 a Barcelone

Quand la Diagonal arrive a la mer; Forum 2004 a Barcelone, site du Centre de Conventions de Barcelone

Le Forum 2004 a Barcelone a une grande concentration de tours qui marquent son paysage. Mais son COS est plus reduit coté tours (moins de 3) que derriere, sur le Centre Commercial Diagonal Mar (plus de 5), une typologie bien plus compacte sur une moindre hauteur.

Barcelona- Bogotá (3)

Gaudí au Paseig de Gracia, sur un ilot avec 5,5 de COS moyen

Gaudí au Paseig de Gracia de Barcelone, sur un ilot avec 5,5 de COS moyen

Le COS ou coefficient d’occupation des sols correspond a la division entre surface batie (l’adition de celle de tous les etages) et l’emprise au sol qui est adoptée comme référence. Il n’est pas facile de connaitre la densité d’une zone de premier abord, car elle dépend aussi bien de ce qui est bâti que de la surface sur laquelle elle est mesurée. Ainsi, une tour peut avoir une densité sur parcelles bien moindre que celle d’un ilot moins haut. Même sur un ilot, les cours peuvent avoir des dimensions variables, et ainsi il n’est pas facile d’apprécier ce paramètre de l’extérieur. Et cela, sans arriver au cas du film « La estrategia del caracol » (la stratégie de l’escargot), de Sergio Cabrera (1993) et sa vision de la « densité en réduction » a Bogotá…

Densité par ilot aux centres de Barcelone et de Bogotá

Densité par ilot aux centres de Barcelone et de Bogotá

Tours residentielles pres de Diagonal Mar a Barcelone. COS 1,7 sur parcelle cadastrale

Tours residentielles pres de Diagonal Mar a Barcelone. COS 1,7 sur parcelle cadastrale

Plaza Bolivar, Bogotá. Une zone avec un COS moyen de 3. Image de Richard Lozin sur Panoramio.

Barcelone- Bogota (2)

Barcelone. Le carre rouge indique la Mairie. Les fleches indiquent des continuités urbaines qui n'ont pas été considerées sur la carte

Barcelone. Le carre rouge indique la Mairie. Les fleches indiquent des continuités urbaines qui n’ont pas été considerées sur la carte

La densité peut être exprimée de façons diverses. Ici sont montrés, d’après des données cadastrales, les gradients des coefficients d’occupation du sol par courbes de niveau. L’indicateur utilisé est du genre kernel, les chiffres affichées n’etant pas les coefficients eux mêmes, mais donnant un aperçu rapide a cette echelle de l’image globale

Au cas de Barcelone la ville montre un tissu avec une densité relativement homogène, entourée de montagnes et de la mer et en tant que centre d’une agglomération plus large.

A Bogotá la dispersion des densités est bien plus claire. Parfois les zones plus denses sont prés des montagnes.

Bogotá. Le carre rouge correspond a la Mairie

Bogotá. Le carre rouge correspond a la Mairie. La ville se prolonge vers le Nord et le Sud le long de la vallée

Barcelone- Bogota (1)

Torres del Parque, batiment de Rogelio Salmona, a Bogotá. Image de Juan Daniel sur Panoramio

Deux villes sur deux continents et deux contextes différents. Barcelona sur la mer Méditerranée, malgré la crise une ville avec un partage des revenus proche de la moyenne européenne, et Bogotá entourée de montagnes andines et avec la structure sociale d’un pays d’Amérique Latine en croissance. Cette semaine je propose une excursion par ses tissus urbains en fonction de leur densité, ce paramètre qui obsède les urbanistes et qui après, en fonction des conditions, es recherché ou refusé par les habitants.

Pour ceci des donnés du cadastre ont été utilisées pour déterminer des iso lignes de densité qui permettent de comparer les situations

La montagne de Collserola vue de la zone de la Gare de Sants a Barcelone

La montagne de Collserola vue de la zone de la Gare de Sants a Barcelone

 

Bibliotheques (2). Biblioteca Virgilio Barco, Bogotá

Rogelio Salmona (1927-2007) etait un architecte colombien avec lequel j’ai eu l’honeur de travailler sur un projet pour l’agence municipale du logement de la Ville de Madrid. Pendant sa jeunesse il a travaille a l’atelier parisien de Le Corbusier, et plus tard il a developpée un travail interesant qui a combiné la prise en compte des traditions locales et des geometries innovantes, devenant un architecte de reference dans son pays. La bibliotheque Virgilio Barco, construite a la fin de la decennie de 1990, montre plusieures constantes de son architecture: un travail de detail de bonne qualité sur la brique, une bonne relation avec l’espace public et une structure bien conçue.

Vue exterieure. Image de Enrique Guzmán, publié sur http://obra.fundacionrogeliosalmona.org/obra/proyecto/biblioteca-virgilio-barco/