Mois: octobre 2013

Hypothèse 200 m (3)

Lisboa

La plupart des grandes aires metropolitaines littorales disparaitraient sous l’eau, tout carrement (image superieure, Lisbonne). Pour certaines le nouveau rivage ne serait qu’un chapelet d’iles sans connexion, bien plus complexe que le rivage actuel, mais pour autres (image inferieure, le golfe Artabre entre La Corogne et Ferrol) le nouveau trait de côte serait presque un peu plus simple. Ce seraient souvent des paysages de sommet des collines actuelles, bien moins interesant.
LC

Publicités

Hypothèse 200 m (2)

Neoiberia

A quoi resemblerait une Europe sous les eaux? C’est un continent plutot bas, et une partie importante de ce qui resterait serait fait de montagnes, donc il y aurait un probleme pour loger et pour nourrir une population de la taille de l’actuelle, car la plupart des plaines ceralieres seraient sous l’eau, sauf pour le centre de l’Espagne et certaines partie de l’actuelle Europe centrale. Il y aurait aussi, neanmoins, un autre facteur important: une montée telle des eaux aurait probablement des consequences catastrophiques pour l’environnement; si vous avez aimé Fukushima, et vous avez suivi avec atention les degats de la « soupe toxique » des produits chimiques menagers et industriels pendant l’episode de l’ouragan Katrina a la Nouvelle Orleans, une telle situation serait simplement l’enfer. Neo-DE

Une telle situation serait, en toute simplicité un bouleversement total du monde entier et de l’Europe en particulier. La vitesse avec laquelle un tel evennement se produirait donnerait la mesure de la capacité de reaction, quoique la situation pourait etre plus proche de celle du film « Le dernier rivage » (Stanley Kramer, 1959) que d’un happy ending sans victimes. Mais en tout cas, ce qui est interesant (comme pur exercise mental, tant qu’on suit Saramago sur son radeau de pierre…) est de voir a quel point certains paysages evolueraint. Neo-gaul

Hypothèse 200 m (1)

Eur-pre

Il y a quelque chose de narrative dans l’urbanisme; on a a raconter une histoire qui doit intereser l’audience au point de leur faire participer et s’impliquer pour des projets complexes et dificiles, mais dont le succes peut etre bon pour eux car ils resident la. Ça peu même devenir un genre literaire en soi même, ou simplement une façon de decouvrir avec un certain regard un territoire bien connu, regardant ce que l’on neglige d’habitude. Et ceci est important pour la planification a grande echelle.

A un moment donnée j’ai lu « Le radeau de piere », ecrit par le Nobel portugais José Saramago, un livre ou la peninsule iberique se detachait de l’Europe nettement par les frontieres politiques pour aller se promener dans l’Atlantique: les Pyrenées se voyaient coupés par la frontiere, et a un moment donné les andalous se rouent vers Malaga pour voir passer Gibraltar (il y avait déjà quelque chose de drôle a Gibraltar sur « Hector Servadac » de Jules Verne). J’ai donc decidé de penser a une coupure moins violente (enfin, ce n’est qu’une façon de parler). J’ai telechargé le modele SRTM pour la peninsule iberique et des données europeenes de la page de l’Agence Européene de l’Environnement. Si les oceans du monde montaient de 200 m (pour  la raison qui vous conviendra, mutations climatiques – dont les valeurs prevues de la montée des mers sont bien inferieures- ou toute autre) l’ensemble de la peninsule serait une ile… quoiqu’au profile bien different de celui de nos jours.Eur-compos

Cette hypothèse metrait, par coherence, une partie importante de l’Europe sous l’eau. Les Pays Bas et le Danmark seraient sous l’eau, la France se verait nettement reduite (bonjour Clermont-Ferrand capitale…), Milan, Paris, Londres ou Berlin ne seraient que des souvenirs, et la vallée de la Ruhr serait un grand lac… la Hongrie presque entiere serait une grande baie.Eur-postL’Espagne, la Suisse et l’Autriche seraient les pays qui sortiraient le mieux leur epingle du jeu, car ils auraient encore la plupart de leurs territoires. Qu’est ce qu’il y a sous les 200 m?

Biblio (64) Le SDRIF, finalement…

Le SDRIF (Schéma Directeur Régional d’Ile de France) a été finalement adopté par la Région il y a quelques jours, et devrait etre approuvé par Décret avant la fin de l’année. Plus d’information sur http://www.iau-idf.fr/debats-enjeux/le-schema-directeur-de-la-region-ile-de-france-sdrif.html

Frontieres (6) Rang St André

Voila un point de la frontiere entre le Quebec et l’Etat du New York ou aparament on ne peut plus passer. Bien curieux, les frontieres europeenes sont bien visibles sur google street view, mais l’enorme poste frontalier qui est sur l’autoroute I-87 (New York- Montreal) a moins d’un kilometre a l’ouest n’est pas visible (on peut avancer toutes sortes de theories, bien sur, j’ai bien le droit de croire que la voiture de google es tombée en panne). C’est une frontiere tranquille si l’on croit qu’un simple grillage et des panneaux vont disuader qui voudrait passer, ou alors il y a d’autres moyens de surveillance… Quand on voit la surface des installations a la frontiere sur l’autoroute, on mesure d’avantage a quel point la supression des frontieres interieures a été importante en Europe.

Frontieres (5) Copacabana

Vue de la frontiere entre la Bolivie et le Perou depuis le deuxieme pays, une image de Hans Eickerman sur Panoramio

Il est courant d’avoir entendu parler de la plage de Copacabana, a Rio (Bresil). Mais le point dont je parle aujourd’hui est quelques milliers de kilometres a l’ouest. Il y a aussi une plage de Copacabana, mais sur le rivage du lac Titicaca. Vue de l’Espagne, une frontiere entre des pays d’Amerique latine qui parlent espagnol semble etrange de premier abord, mais ceci vient du fait qu’un pays est beacoup plus qu’une langue, surtout quand vous avez des racines culturelles differentes de chaque coté de la ligne (et creer ces differences n’est qu’une afaire de temps, allez demander aux allemands de l’est et de l’ouest, ou les coreens du nord et du sud, pour ne parler que de pays dont le socle culturel etait commun).

Voici une belle opportunité pour s’eloigner sur la carte de google…

Frontieres (3) La frontiere interieure europene

Frontiere franco-suisse, au sud de Géneve. Pas de changement de langue, mais si de monnaie; et vous sortez de l’Union pour entrer dans une ile interieure. Aussi puissants que puissent paraitre les français, ici c’est eux qui traversent tous les jours pour aller bosser au pays voisin. La Suisse, l’avenir ou le passé de l’Europe? difficile a dire, mais en tout cas elle a pas mal a voir avec le quotidien d’un bon paquet d’Euros. Hereusement, une riviere definit une frontiere naturelle.

Frontieres (1) Tui/ Valença do Minho

Les frontières européennes ne sont plus ce qu’elles étaient. Pas de flics, la même monnaie, et des différences relativement réduites entre les deux cotés. Mais le tabac, ou l’essence, ou n’importe quoi est toujours un peu moins cher de l’autre coté… histoire d’aller faire un tour. Les forteresses ne sont plus ce qu’elles étaient, maintenant il y a des touristes qui vont voir un marché, pas de soldats.