voiture

Biblio (81) L’autoroute urbaine de Syracuse

 

L’article publié par la revue Atlantic Cities (que j’ai pu lire grâce a sa publication sur salvolomas) montre les intérêts contraposés en jeu concernant l’avenir d’une autoroute urbaine. L’équilibre entre impacts et bénéfices d’un projet d’infrastructure, encore une fois comme question centrale de l’intervention sur l’espace urbain.

Biblio (77) Se garer a New York

biblio 77- parking NY

Le Department of City Planning de la ville de New York vient de publier une étude sur le stationnement résidentiel dans la zone centrale, qui s’intéresse a toute la complexité de cette question. L’étude est axé sur un ensemble de quartiers ou le règlement d’urbanisme exige un quota de places de stationnement par logement, mais qui ont de fait un potentiel pour réduire cette exigence en favorisant d’autres mobilités. Le potentiel de transformation est verifié.

Ports Lointains (9) Le Plan Regulateur Intercommunal de Puerto Montt- Puerto Varas

Le plan en état de preparation

Le plan en état de preparation

Le plan (entamé en 2009, en évaluation environnementale en 2013) concerne un espace de 860 km2 qui touche partiellement a cinq communes. Le périmètre inclut deux bords littoraux (berges du sud du lac Llanquihue et entourage marin de Puerto Montt), et le couloir routier principal nord-sud du Chili, la route Panamericaine, a son passage par la zone. Les images aériennes montrent un paysage d’interet ou cette route de plaine semble attirer des usages divers.

Le but est d’encadrer la croissance, évitant le mitage urbain autour du lac, préservant les sols agricoles et forestiers, et assurant un urbanisme respectueux des valeurs environnementales de la région tout en assurant les services aux citoyens et sa protection face aux risques naturels. Mais la carte montre ce qui semble une importante prévision d’extension urbaine autour du lac, avec quelques précautions concernant les risques. A voir sur le plan final… En tout cas, le port reste un atout economique majeur, mais la veritable transformation du territoire (peu de surprise la…) vient de la bagnole.

Biblio (72) TERM 2013

Le rapport TERM 2013 de l’Agence Européene de l’Environnement (téléchargeable sur http://www.eea.europa.eu/publications/term-2013) analyse l’évolution des effets sur l’environnement des politiques de transport dans le cadre des engagements de l’Union Européenne pour la réduction des émissions des gaz a effet de serre.

Ces engagements sont liés a des politiques de promotion des transports en commun et des modes de mobilité non motorisés. Apparemment les émissions liées a la mobilité sont inférieures aux seuils des engagements fixés pour chaque année, ce qui est positif ; mais les émissions sont encore plus hautes de 25% que celles de 1990, base pour les engagements. Les problèmes de pollution urbaine par dioxyde d’azote sont importants, et deviennent plus graves par l’expansion du parc de véhicules diesel.

Le rapport confirme que les villes ou le transport public et les modes doux de mobilité ont avancé sont moins pollues et produisent moins d’émissions de gaz à effet de serre.

Barrio de Salamanca (4) Parking

Parcelles avec parking, d'aprés les données du cadastre

Parcelles avec parking, d’aprés les données du cadastre

Un quartier conçu il y a 150 ans, et des batiments qui dattent parfois du XIXeme siecle. Le resultat: peu de parking par rapport a d’autres zones de la ville. En consequence, voila que la mairie decide de creer des espaces de parking sous les places et les rues (rectangles rouges, il y en a encore plus, mais pas encore sur la base cadastrale). Même si, comme pour d’autres usages, il y a des parcelles qui devraient etre sur la carte mais n’y sont pas, dans l’ensemble, ce quartier si dense n’a pas tellement de parking, mais pourtant c’est un veritable centre urbain.

Lyon et Pittsburgh (5) Régions

pitts400

Pittsburgh

Lyon400

Lyon

Prenez des cartes d’occupation des sols, analysez parkings, voiture et transports publics, et sauf pour la question des zones appaisées, pafois on a du mal a reconnaitre l’Europe…

Réseau bus a Pittsburgh et arrets bus dans la zone centrale

Réseau bus a Pittsburgh et arrets bus dans la zone centrale

Lyon, zonnes appaisées et (points) parkings

Lyon, zonnes appaisées et (points) parkings, a la même echelle qu’a Pittsburgh

 

Logement individuel a Madrid (4)

colonia4-dibu

Nous ne sommes plus dans un quartier dessiné avant la guerre civile, mais pendant la decennie de 1960. Madrid etait encore la capitale d’un pays de l’Europe du sud qui etait loin d’etre riche, mais une minorité pouvait deja se payer une maison en peripherie accesible en voiture. Le modele n’est plus la loi sur le logement social, mais plutot une banlieue pavillonaire haut de gamme qui avait apris, si non de Las Vegas, au moins de l’Oncle Sam. colonia4-antiguedad

Le projet etant assez grand, nombreuses sont les parcelles baties des decennie apres.colonia4-area

La surface des parcelles est largement superieure a la moyenne des exemples précédents.colonia4-svivtot

Il y a quelques bureaux, mais pour la plupart l’usage residentiel reste dominant.
colonia4-saparcLes garages couverts son tres courants, mais pas totalement implantés, quoiqu’avec ces surfaces de parcelle il y a largemnet la place de se garer sur sa pelouse…

Biblio (66) La division des maisons individuelles au cœur de l’Île-de-France

biblio 66-division pavillonaire ile de france

Une nouvelle étude sous l’égide de l’ Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la Région Île-de-France montre que dans cette région:

a)        Dans la plupart des communes ayant expérimenté une augmentation de densité entre 1999 et 2008 il n’y a pas eu d’augmentation de la surface résidentielle au sol

b)        25% des nouvelles unités résidentielles apparues entre 2001 et 2011 résultent de divisions de bâtiments préexistants.

Ceci ne s’est pas produit d’une façon homogène sur le territoire régional, avec des zones ou les hauts prix immobiliers ont entrainé une réduction du nombre de logements (fort peu nombreuses et réduites en surface), tandis que d’autres sont allées dans la voie opposée (la majorité…).

L’impact de ces dynamiques était peu connu jusque a nos jours. Quelques 2.000 logements sont produits chaque année par subdivision de 770 maisons individuelles, essentiellement dans des quartiers populaires bien desservis. L’accession en propriété devient normalement loyer pour des jeunes ménages.

Ce texte touche a une question qui est plutôt une constante historique : la croissance des villes entraine normalement une densification, et le temps est venu de voir comment l’urbanisme règlementaire fait face a une échelle massive.

Certains pourraient voir ici une victoire des transports en commun, car cette croissance va en grande partie vers les zones bien desservies ; je crois qu’une recherche approfondie pour voir quelle part ceci joue sur le choix résidentielle serait nécessaire, mais sans doute ça joue pour quelque chose dans une métropole avec la congestion routière de l’Île-de-France.

Le jus

gasol

 

Il y en a deux moments: vous achetez une bagnole et, apres, a vous de decider comment l’utiliser. Pour faire votre bagnole, toute sorte de produits doivent voyager entre des points bien distants, et la voiture entiere doit aussi normalement traverser des grands espaces pour arriver chez vous. Et apres, a vous de choisir. Si vous n’utilisez la bagnole que tres peu, un grand monstre 4×4 peut consommer moins qu’une hybride… Et c’est un peu comme ça pour la ville. Domage, pour une utilisation sporadique, a quoi boin prendre un engin pantagruelique?

La place de Felipe II a Madrid

Felipe II

 

Au commencement, il y avait des arènes, et une large, mais courte avenue qui leur accordaient une présence (des arènes dans un ilot d’une grille, voila une difficulté pour leur accorder une place choix). Mais les arènes ont disparu, pour laisser la place a quelques logements et un palais des sports (D sur le plan).

Les grands magasins sont venus (il y a deux grands centres de El Corte Ingles sur A et B sur le plan) et les voitures aussi. Pendant la decennie de 1970 il y avait encore des voitures en circulation, comme sur une avenue normale. Quelqu’un a eu l’idée de faire un parking souterrain, et vers la fin des années 1980, de faire pietonne cette avenue qui, en verité, ne menait nulle part. On est même allé jusqu’à commander a Dali une sculpture…

Avec un parking souterrain, la place ne pouvait se permettre des arbres que sur ses flancs ; ce n’est pas vraiment une question étrangère a la culture de la Castille, mais en vérité l’été madrilène faisait la vie dure sur cet espace, si proche d’une grande centralité commerciale bien reliée (pole d’échanges des transports en commun sur C sur la carte). Il y a quelques 10 ans le bruit courrait déjà sur la volonté de civiliser cet espace, et finalement il y a peu de temps le projet de Patxi Mangado a été finalisé. Les surfaces ont été rénovées et quelques arbres ont été placées sur la partie occidentale, dans des plateformes élevées sur la dalle du parking.

Il est possible d’avoir des arbres sur un parking ; mais c’est plutôt complexe, et l’évolution a long terme de ce genre d’espaces centraux dans les villes est plus compromis que ça en a l’air.

Un arbre avec les racines vraiment en terre, sur les marges de la place. La grille est plutot restrainte en surface...

Un arbre avec les racines vraiment en terre, sur les marges de la place. La grille est plutot restrainte en surface…

Vue depuis l'ouest vers le palais des sports

Vue depuis l’ouest vers le palais des sports

Les arbres sur la dalle. Les elements carrées sur les surfaces en granit sont une "solution" pour eviter les degats des skaters...

Les arbres sur la dalle. Les elements carrées sur les surfaces en granit sont une « solution » pour eviter les degats des skaters…

Les arbres sur la dalle

Les arbres sur la dalle

La place, vue depuis la sculpture de Dali vers l'ouest.

La place, vue depuis la sculpture de Dali vers l’ouest.

La sculpture de Dali, pres du Palais des Sports.

La sculpture de Dali, pres du Palais des Sports.

Le bord nord de la place, aux abord d'El Corte Inglés

Le bord nord de la place, aux abord d’El Corte Inglés