Salzbourg

Des Prix (5) Gare centrale de Salzbourg

The station, as described graphically by the architects

La gare, description graphique par les architectes

La gare centrale de Salzbourg, que j’ai visité cet été, est en train de subir de travaux de mise au jour suivant le projet de Kadawittfeldarchitektur, une agence allemande qui a gagné le concours en 2009. Le projet fut lauréat de la 45eme édition du Staatpreis Design d’Autriche dans la catégorie de conception architecturale et urbaine (décerné par le Ministère Fédéral de l’Economie, la Famille et la Jeunesse a ÖBB, les chemins de fer nationaux, en tant que maitre d’ouvrage), et le Prix Européen de l’Acier en 2012.

La gare était configurée comme terminus (les trains devaient repartir en marche arrière) jusque en 2010, ou l’on créa des voies continues qui, avec 4 quais en plus, ont permis d’améliorer la capacité.

Vue depuis le bout des quais

Vue depuis le bout des quais

Detail: la verriere historique au fond, et l'extension devant

Detail: la verriere historique au fond, et l’extension devant

L’usage de l’acier avec des structures a éléments porteurs en Y assez séparés n’est pas nécessairement une solution économique, mais le résultat est intéressant ; il est toujours difficile de décider le juste prix pour une chose que l’on verra tous les jours, et dont on peut finir par en avoir ras-le-bol. Sous le niveau des voies le passage transversal a la gare, qui relie deux quartiers, est simple mais bien éclairé, en grande partie en raison des généreuses ouvertures pour les escaliers vers les quais. On ne peut pas le voir sur mes photos, mais je me rappelle d’avoir vu certains détails intéressants dans la façon d’adapter le passage aux différences de niveau entre les deux bouts.

est-salzb-3 est-salzb-6

Des Alpes a l’Atlantique (1) Salzbourg

Kapuzinsberg et le centre vus du Musée d'Art Moderne, sur Mönschberg

Kapuzinsberg et le centre vus du Musée d’Art Moderne, sur Mönschberg

Pour pas mal de personnes (surtout a partir d’un certain Age) l’image de Salzbourg peut être celle du film « La mélodie du bonheur ». Il parait, pour la petite histoire, qu’allemands et autrichiens n’ont pas trop apprécié le film a cause du nombre d’inexactitudes géographiques et par rapport a la vraie histoire, et que leur version est dans un film allemand qui était apparu avant. C’est aussi un endroit marqué (spécialement au niveau touristique) par Mozart et le festival de musique.

Les collines par rapport au centre ville (données altimetriques ASTER)

Les collines par rapport au centre ville (données altimetriques ASTER)

En termes physiques, Salzbourg est une ville implantée au fond de la vallée du Salzach et marquée par la présence de deux grandes collines : Kapuzinberg a l’Est, se dressant a plus de 230 m sur la riviere, et Mönschberg a l’Ouest, avec une moindre hauteur mais un plateau assez clair. La frontière allemande est proche, de l’autre côté de l’aéroport, et a cet endroit, d’après la carte topographique, le critère de partage semble avoir été les montagnes pour l’Autriche et la plaine pour l’Allemagne. Très vite on dépasse les 1.000 m, avec, surtout vers le sud, des vues impressionnantes des sommets.

Limites du site du Patrimoine Mondial de Salzbourg

Limites du site du Patrimoine Mondial de Salzbourg

Le centre historique de Salzbourg est inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1996. Sur la zone centrale le site comprend 236 hectares, ou les collines sont presque la moitié de la surface, et la zone tampon autour couvre 467 hectares. La déclaration reconnait le rôle de la ville dans les échanges entre nord et sud de l’Europe ; la ville est considérée un exemple important de ville-état liée a l’église en Europe, avec une bonne conservation du paysage urbaine et de son architecture, et met en valeur l’association avec les arts, et spécialement la musique a cause de Mozart.

Vue vers l'ouest depuis Mönschberg

Vue vers l’ouest depuis Mönschberg

Fortifications du moyen age a Mönschberg

Fortifications du moyen age a Mönschberg

Le Flächenwidmungsplan (Plan Municipal) de 1997 établit clairement la protection des deux grandes collines, entourées par les zones urbaines (couleur rouge). La ville, qui est apparue initialement entre les deux collines, a rempli aujourd’hui tout l’espace moyennement plat. La proportion géométrique entre collines, rivière et tissu urbain fait que, malgré la densité du dernier, le résultat soit équilibré dans le centre historique.

Le Plan d'urbanisme protege les collines

Le Plan d’urbanisme protege les collines

Salzbourg pourrait avoir choisi de conserver son paysage seulement dans l’espace entre les deux collines (la plupart des touristes ne vont jamais au-delà), mais dans l’ensemble il ne semble pas avoir des décisions nuisibles dans le reste de la ville. Et les Alpes sont toujours là en fond de paysage, ce qui est bien plus important que le débat sur l’authenticité du film…

Vue vers le sud depuis Mönschberg

Vue vers le sud depuis Mönschberg