Pays Bas

Cartes 2014 (39) Les batiments des Pays- Bas

edificios nl

La Waag Sociey, un institut des arts, des sciences et des technologies aux Pays Bas, a développé avec le designer et ingénieur en software Bert Spaan une carte de tous les bâtiments du pays. La carte représente l’âge des bâtiments avec un code en couleurs et apporte certaines données de base sur chaque élément.

Publicités

Cartes 2014 (11) Risques hollandais

risicokaart

Tout comme moi-même, il y a des fortes chances que la plupart de mes lecteurs ne lisent pas le néerlandais. Pourtant, ce n’est pas essentiel pour consulter http://nederland.risicokaart.nl/risicokaart.html, une carte en ligne de l’association des provinces néerlandaises qui montre les risques naturels et technologiques répertoriés dans le pays. Je ne sais pas a quel point cette carte est exacte, mais il semble plutôt une bonne idée de mener la transparence envers le citoyen a ces niveaux ; certes le cas hollandais est spécial, car tout le monde a en tête ce qu’implique vivre sous le niveau de la mer, mais ils sont allés bien au-delà. Implanter un système de ce genre peut aider les citoyens qui cherchent un logement ; au sens contraire, ça joue certainement sur les valeurs foncières, donc ce n’est pas tout le monde qui sera content.

Les cartes de criminalité de certaines villes américaines vont en ce sens ; pourtant, l’image que les habitants ont de leur ville apporte déjà une vision de ce phénomène, même si parfois la perception n’a rien a voir avec la réalité. En ce qui concerne les risques, la question est plus complexe, car il peut ne pas avoir une conscience ou mémoire d’un risque a long intervalle temporel, ou qui ne s’est jamais matérialisé.

Sous le tapis (6) Grands ports

Le port de Rotterdam est bien connu comme l’un des plus grands du monde. Il avance vers la mer du nord, avec des transformations successives de ses digues et d’une ligne de cote en sable (voir http://www.portofrotterdam.com/en/Brochures/Rotterdam-World-Class-Port.pdf).

Moins connu est le nouveau port en eaux profondes de Shanghai (Yangshan deepwater port area), sur l’ile de Xiaoyang (au sud de la ville). Relié au continent par un système de ponts qui arrivent a un emplacement a plus de 15 km du trait de côte, il compte avec un quai de plus de 4 km pour grands porte- conteneurs.

Encore des images de landsatlook.usgs.gov

Vélos (1) Qu’acheter a Amsterdam avec 57 millions d’euros ?

Parking pour vélos a la gare d'Alkmaar, par la firme neerlandaise de mobilier urbain VelopA

Parking pour vélos a la gare d’Alkmaar, par la firme neerlandaise de mobilier urbain VelopA

27% des voyages (tous modes compris) aux Pays Bas sont faits a vélo (d’apres Pucher & Buehler, 2008), la plus haute proportion du monde. Le néerlandais moyen pédale 2,5 km par jour (les espagnols n’en sont qu’a 0,1, tout comme aux Etats-Unis)

Pendant les 20 dernières années l’usage de la bicyclette a Amsterdam a augmenté de 40%, pour atteindre 490.000 voyages par jour en 2012 et 2 millions de km aussi par jour, avec plus de 3.500 vélos par heure sur les tronçons les plus utilisées. Il y a une congestion importante qui génère un tiers des accidents, et 56% des accidents de circulation graves impliquent un cycliste.

La Ville d’Amsterdam prévoit des investissements a hauteur de 57 millions d’euros jusque en 2016 pour améliorer l’utilisation de la bicyclette. Le projet comprend 15 km de nouvelles voies rouges a haute capacité, et les grandes voies existantes seront élargies, donnant autant de priorité que possible aux cyclistes. Jusqu’en 2020 il y aura un investissement coordonné avec d’autres administrations a hauteur de 120 millions d’euros, pour résoudre les intersections les plus complexes, mais surtout (90 millions) pour créer 38.000 nouvelles places de stationnement (2.368 euros chacune). D’âpres la ville, l’investissement dans le velo est le plus profitable par euro dépensé.

Rien que pour comparer les magnitudes d’investissement et le nombre de personnes impliquées, je vais donner un exemple de Madrid. Le dénivellement du carrefour de Cuatro Caminos, ouvert en 2005 avec une longueur de 540 mètres (ouvrage complexe pour comptabiliser les 4 voies avec nombre d’infrastructures enfouîtes) a couté, selon la presse, 25,7 millions d’euros pour absorber 70.000 voitures par jour. Si les 57 milions d’euros des investissements d’Amsterdam affectaient seulement 30% des cyclistes dénombrées en 2012, ceci impliquerait autour de 147.000 voyages par jour, donc le cout en euros/voyage serait similaire, mais sans la pollution et autre problèmes. En plus, l’investissement d’Amsterdam est une solution intégrale pour le réseau, tandis que Cuatro Caminos est une solution ponctuelle. Etant donnée que les couts BTP a Amsterdam sont probablement plus haut qu’a Madrid, une comparaison dans la même ville serait probablement encore plus favorable au velo.

Plus de references sur la bicyclette aux Pays-Bas:  http://www.dutchcycling.nl/

Eau (3) Le Plan Delta

809_fullimage_deltawerken zeeland.jpg_560x350

En 1953 les Pays Bas ont souffert des inondations catastrophiques. En tant que pays dans les bouches du Rhin, avec une partie substantielle de son territoire sous le niveau de la mer, le risque d’inondation est toujours haut; mais ce jour une grande tempête sur la Mer du Nord, qui a aussi touché l’Angleterre, la Belgique et l’Allemagne, a augmenté le niveau de la mer de plus de 4 mètres par rapport a son état habituel. Pour aggraver la question, la plupart des habitants dormaient dans leurs lits, et il eut plus de 1.800 morts.

Un plan de protection côtière fut implémenté, créant l’un des paysages contemporains les plus abstraits et impressionnants, avec un nombre comme but: 4.000 ans, la période de récurrence statistique d’un orage a même de produire des dégâts comparables a ceux de 1953 une fois les barrières en place (pour comparaison, en Espagne un terrain est considéré inondable si il peut être sous les eaux au moins une fois tous les 500 ans). Le grand cout des travaux et leur entretien est compensé, au moins partiellement, par la constitution d’un savoir faire spécifiquement néerlandais qui est exporté. J’ai visité les Pays Bas, mais je ne suis jamais allé sur la barrière; l’image supérieure (prise sur http://holland.com) montre un paysage entièrement abstrait et artificiel, ou chaque élément a sa raison d’être.

Les calculs originaux pour le Plan Delta se sont vus modifiés par les prévisions de changement climatique et les connaissances tirées de la catastrophe du Katrina a la Nouvelle Orléans en 2005. Les Pays Bas repensent leurs politiques de protection contre les inondations, ce qui veut dire qu’ils sont forcés de repenser la moitie du pays.