parking

Parking Day 2013, une vision differente

Parking Day 2013 a juste eu lieu. La plupart des gens ne connaissent pas l’initiative: des gens occupent pendant un certain temps l’espace normalement dedié au stationnement, tentant de le transformer en espace public/vert. Plusieurs versions existent, la plus simple etant de mettre une piece dans l’horadateur et d’utiliser l’espace que vous venez de louer, pas pour garer un bagnole mais des elements verts, ne serait-ce qu’un tapis vert, ce qui fait penser les passants.

Entre les blogs que je suis il faut compter africanurbanism.net; Victoria Okoye donne une vision de l’urbanisme a Accra (Ghana), un contexte tres different de celui ou j’habite. Ou, pour etre plus precis, tres diferent de ce qu’est aujourd’hui mon contexte vital, car ce qu’elle raconte rappelle ce qu’etait probablement une grande partie de l’Europe avant la transition campagne- ville. Son blog vous fait penser a ce qu’est la raison d’etre de l’urbanisme comme intrument pour faire face aux problemes des citoyens.

Son dernier article parle de la transformation d’un espace de stationnement a Accra, ou ils ont fait une intervention qui etait deja prevue avant le Parking Day. Un acte ephemere, mais qui a mobilisé un grand nombre de personnes. Est-ce qu’il a signifié vraiment quelque chose pour les habitants? seulement le temps peut repondre, mais il y a deja une grande importance au simple fait d’essayer…

Parking Day 2012

Parking Day 2011, Vigo (Espagne). D’après http://www.quetipos.com/?p=58

Parking Day est un événement annuel pendant laquelle des artistes, designers et citoyens transforment des places de stationnement régulées par parcmètre en des parcs publics temporaires. L’événement est présenté comme « open source ». Conçu par Rebar, un atelier de design a San Francisco, l’idée est de rappeler sur la quantité d’espace public utilisé pare les bagnoles. L’idée est simple : le paiement pour la place de stationnement vous donne le droit de l’utiliser, ce qui peut être fait pour un usage différent de l’entreposage de véhicules.

En 2012 c’était hier, 21 septembre. Depuis la première fois en 2005, et d’après le mode d’emploi, dans des places de parking il y a eu des mariages, des exhibitions de compostage, des parcs publics, des cliniques gratuites, du recyclage de verre, des campagnes politiques, des piscines pour enfants et tout genre d’usages. Il y a aussi un manifeste. Dans cetaines villes americaines, comme Philadelphie, cela devient un mouvement important.