Paris

Grand a Paris (4)

paris-den-6La rue du Faubourg St Antoine, la ou la place de la Bastille fait perdre au grand axe est-ouest de Paris toute apparence de rectitude. Moins monumental, mais interesant pour plusieurs raisons. L’Opera Bastille, sur la place du même nom, marque l’acces par l’ouest a la rue; c’est l’un des batiments les plus massifs du quartier. Souvent, les batiments avec les plus grands volumes batis sont les plus modernes (les appartements de la place d’Aligre, ou le centre sportif souterrain dessiné par Maximiliano Fuksas sur la rue de Candie). Il y a une certine uniformité malgre le caractere plutot populaire du faubourg et son manque d’homogeneité en termes d’hauteur. Au sud est la coulée verte de l’Avenue Daumesnil (l’Opera Bastille etait le site d’une gare), et  il y a de temps en temps des surprises comme les jardins de la Cité Prost. Les cours et passages de la rue du Faubourg St Antoine, que la taille ne permet pas de remarquer bien sur la carte, sont neanmoins tres interesants, temoignage du passé comme zone de commerce et artisanat.

Grand a Paris (3)

paris-den-4Voila une zone tres interesante de Paris. A l’est est l’eglise de Saint- Sulpice, un batiment historique qui es un exemple de l’architecture classique française; avec quelques 17.000 m2 de plancher, un grand et complexe batiment. Le tissu urbain est assez dense, avec une voirie plutot irreguliere et une tres haute densité. Le bolevard Raspail vient au XIXeme siecle brouiller la lissibilité de cette trame; les ilots a l’ouest avec si peu d’elements batis correspondent a un groupe d’hotels particuliers et palais baroques, surtout le long de la rue de Babylone. Sur la même rue de Babylone, place Le Corbusier (!), presque a l’angle avec le boulevard Raspail, on trouve un batiment assez dense: le Bon Marché, un grand magasin precurseur a Paris et, si vous voulez mon humble opinion, bien plus interesant encore comme architecture que les grands magasins de l’Opera. J’ai même travaille la une semaine sous les toits, dans une agence d’archi… Avec pres de 34.000 m2, un batiment a visiter si on a le temps.

Grand a Paris (2)

paris-den-2

Et voila le Paris le plus iconique. Le Louvre, au centre, est un grand musée avec un usage energetique intense en raison des flux de milliers de touristes par année et le besoin d’un controle environnemental important des conditions de conservation des oeuvres d’art. Sur le centre- nord, l’Opera Garnier est un autre grand consommateur d’energie, entouré d’autres grands batiments. le Musée d’Orsay et le Centre Pompidou sont aussi des grands bâtiments, mais la « tache » la plus visible, a l’ouest, est le Grand Palais. Une enorme serre, il constitue un element fort du paysage urbain mais aussi un grand utilisateur potentiel d’energie et autres ressources. Dans cette zone tres dense, ou les rues semblent taillées sur un block massif, la Seine et les jardins des Tuileries sont les plus grands espaces verts, conectés aux Champs Elysées et a l’Esplanade des Invalides.

Grand a Paris (1)

paris-den-1Voici une carte de Paris, ou l’intensité des couleurs est proportionnelle a la surface de plancher des batiments, d’aprés les données ouvertes de la Ville. Ce n’est pas une carte de densité de construction (vous pouvez avoir un grand batiment au beau milieu d’un parc, donc la densité serait plutot reduite), mais plutot, et en continuité avec le dernier « biblio » sur l’adaptation au climat de Paris, une carte des grosses factures d’electricité. Donc, pendant quelques jours il sera question des grands batiments, qui impliquent des grands consommateurs d’energie et autres ressources sous une gestion unifié, et donc (peut-etre) une chance de devenir plus durable.

 

Biblio (59) Un PLU Thermique

Biblio 60- PLU thermique

Le Plan Local d’Urbanisme est le document maitre de l’urbanisme parisien. Ce document de l’Atelier Parisien d’Urbanisme fait l’etat des lieux sur des questions concernant le changement climatique. Une interesante vision de l’information necesaire pour faire un plan coherent.

Privacité

priv-1

La densité n’est q’une mesure de combien de persones, magasins, voitures, ou tout autre genre d’objet on est capable d’empiler sur une surface donnée. L’architecture apparait, entre autres, quand on est capable d’atteindre certaines densités tout en ayant un degré de privacité compatible avec les atentes d’une culture locale. Tout comme la visite d’un cimetiere dans une ville europeene peut vous montrer quelle est la vision locale d’une architecture singuliere (souvent on permet dans la ville des morts des formes qui ne sont pas authorisés dans celle des vivants), une cour vous dit pas mal de choses sur comment cette culture s’y prend avec la question de la privacité. Voici Paris, la cour d’un ilot rue du Commerce (pres de la Motte Piquet-Grenelle).

priv-2

Forme et chiffres (7) Irrégularité et projet

1906

1906

Aujourd'hui

Aujourd’hui

Noisy-1

Noisy- le- Grand, a quelques 13 km a l'est de Paris. Un projet urbain qui ouvre l'ilot et combine des typologies, dans le cadre d'un projet de centralité urbaine pour une commune de banlieue

Noisy- le- Grand, a quelques 13 km a l’est de Paris. Un projet urbain qui ouvre l’ilot et combine des typologies, dans le cadre d’un projet de centralité urbaine pour une commune de banlieue. Que des logements ou presque, mais a coté de la place du marché et pres de supermarchés et un grand centre commercial regional

Le bidonville de Noisy

Image prise sur http://www.un-titled.fr/2011/05/au-dela-du-periph/. Ce bidonville de Noisy est, en fait, "amelioré" par l'action de l'Abbée Pierre, un pretre qui a pris l'action contre la crise du logement et acquis une presence propre dans la culture française.

Image prise sur http://www.un-titled.fr/2011/05/au-dela-du-periph/. Ce bidonville de Noisy est, en fait, « amelioré » par l’action de l’Abbée Pierre, un pretre qui a pris l’action contre la crise du logement et acquis une presence propre dans la culture française.

En France, un bidonville etait un lotissement de fortune construit avec des planches de tolle, surtout pendant les decennies de 1950 et 1960, couramment associé a des immigrés du bassin mediterranéens mais aussi avec des populations françaises. L’image superieure est d’une commune a 13 km a l’est de Paris, que je connais raisonablement. Ce bidonville a disparu, comme le montre l’image superieure, en grande partie a cause des politiques de logement social du pays pendant l’epoque.

Avenue Foch

1,3 km de longeur, 140 m de largeur. Trop de largeur peut touer la route,  même a une adresse hupé de Paris?. Le ton vert indique espace privé non bati.

1,3 km de longeur, 140 m de largeur. Trop de largeur peut touer la route, même a une adresse hupé de Paris?. Le ton vert indique espace privé non bati.

La voie centrale. Peu d'intersections, grande distance entre façades. Presque une autotoroute.

La voie centrale. Peu d’intersections, grande distance entre façades. Presque une autotoroute.

Les contre-allées. Dificile de voir la façade opposée comme partie d'une même rue.

Les contre-allées. Dificile de voir la façade opposée comme partie d’une même rue.

La rue de Rivoli a Paris

Les 3 km de la rue de Rivoli

Les 3 km de la rue de Rivoli

Une rue curieuse, qui en réalités est une rue avec une série de prolongations : une partie importante de son tracé est ouvert a un parc, ce qui devrait lui couter en centralité (de fait la rue plus commerçante est derrière, St Honoré), mais son caractère reste important. La rue commence a l’élargissement de la rue St Antoine sur la place St Paul, et arrive jusque a la place de La Concorde. Entre son début et la rue du Louvre il y a beaucoup de commerce (la rue a supporte raisonnablement la fermeture en 2005 des grands magasins de la Samaritaine, qui pourraient rouvrir vers 2106-2017), au long du Louvre elle supporte bien la masse du palais, et dans sa partie finale elle compose une magnifique façade, bien orientée vers le soleil et le jardin des Tuileries.

La rue au debut du Palais du Louvre. L'espace est un peu moins bien defini. L'oratoire (point bleu) est un curieux element

La rue au debut du Palais du Louvre. L’espace est un peu moins bien defini. L’oratoire (point bleu) est un curieux element

L'Oratoire,  sur la droite

L’Oratoire, sur la droite

La section de La Samaritaine. Un melange de tissus, et une largeur de 22 metres avec des trottoirs de 5

La section de La Samaritaine. Un melange de tissus, et une largeur de 22 metres avec des trottoirs de 5

La centralité commerçante de la zone de La Samaritaine

La centralité commerçante de la zone de La Samaritaine

Debut de la rue, la ou St Antoine devient St Paul. Il y a un changement de tissu, plus medieval a droite, vers un plus recent. St Paul fait quelques 36 m de largeur, et Rivoli quelques 24

Debut de la rue, la ou St Antoine devient St Paul. Il y a un changement de tissu, plus medieval a droite, vers un plus recent. St Paul fait quelques 36 m de largeur, et Rivoli quelques 24

La partie initiale, regardant vers l'ouest depuis St Paul

La partie initiale, regardant vers l’ouest depuis St Paul

La grande finale: Jeanne d'Arc (point bleu) marque l'arrivée au jardin des Tuileries. De 22 m de largeur (avec des trottoirs etroits sur le nord, avec des arcades) a un elargissement substantiel

La grande finale: Jeanne d’Arc (point bleu) marque l’arrivée au jardin des Tuileries. De 22 m de largeur (avec des trottoirs etroits sur le nord, avec des arcades) a un elargissement substantiel

La fin du Palais du Louvre (droite) et le debut des Tuileries

La fin du Palais du Louvre (droite) et le debut des Tuileries