La Corogne

Bonne année 2014

La Corogne, Espagne

La Corogne, Espagne

Une nouvelle année. 365 jours pour penser et parler. En Espagne il y a qui trouve des signes d’amélioration macroéconomique, et il y a ceux qui pensent que la situation de la population ne s’améliore pas (deux choses qui peuvent être vraies en même temps) ; qui dit que l’environnement s’améliore car la végétation occupe ce qui allaient être des bâtiments, et qui dit qu’il devient de plus en plus fragile. Il peut y avoir des endroits où les choses vont mieux, ou bien pire, sans sortir de la planète. Et tandis que l’on réfléchit a ça, d’autres choses se passent dans le monde, qui ne sont pas moins intéressantes quoique peut être elles sont moins tragiques. On continue la visite, en regardant des sujets comme les villes moyennes, parfois plus intéressantes que les mégalopoles. Merci de la compagnie.

Sous le tapis (2) La Corogne

Voici le trait de côte que je connais le mieux. Les données de bathymétrie sont toujours ceux de la General Bathymetric Chart of the Oceans du British Oceanographic Data Center, avec des courbes de profondeur en mètres. La courbe zéro vient d’une généralisation du modelé numérique d’élévations et est un peu extérieure au trait de côte réel, donc je la représente pour montrer la précision de la base, quoiqu’à l’échelle visible ceci permet surtout de comprendre que la différence est réduite.

bajocoruña

Les rías de Galice sont considérées en Espagne un exemple de relation entre terre et mer. Le paysage est marqué par la mer, mais que se passerait-il si la mer disparaissait (hypothèse certes peu vraisemblable) ?. Ici, une grande partie du paysage visible a l’est depuis le monte de San Pedro, une élévation de La Corogne (A sur la carte), serait a une profondeur inferieure a celle de la Tour d’Hercules, le phare romain de la ville, inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO

bajocoruña-torre

La hauteur de la base du phare sur le niveau actuel de la mer est déjà largement supérieure a la profondeur de la mer autour. Sur l’image es visible la courbe de 25 m de profondeur (de façon approximative), tout comme la hauteur de la tour. Le paysage de cette zone changerait si la mer reculait, mais pas seulement par le manque de l’eau qui unifie ce qui est visible, car il y aurait aussi des reste de naufrages, des déchets déposés pendant des siècles et autres témoignages de la présence humaine dans la ville.

Joyeux Nöel!

caleidoario2

Joyeux Nöel! Voici deux petits travaux de ma soeur, sur un calendrier trilingue pour 2014; si vous avez des enfants chez vous, ils vont adorer. Il faut des ciseaux, de la colle et un peu de patience. Le meilleur est d’imprimer chacune des planches, ou au moins celle que vous preferez, soit les images de la ville de La Corogne, en Espagne (fichier calido1), soit les animaux (fichier calido2), en format A3 a partir des archives pdf des hyperliens signalés. Le format A4 donnerait un resultat plus petit et dificile a manier.

WP_001513 WP_001514 WP_001511

Le resultat est un petit objet tridimensionel assez sympa.

caleidoario

Hypothèse 200 m (3)

Lisboa

La plupart des grandes aires metropolitaines littorales disparaitraient sous l’eau, tout carrement (image superieure, Lisbonne). Pour certaines le nouveau rivage ne serait qu’un chapelet d’iles sans connexion, bien plus complexe que le rivage actuel, mais pour autres (image inferieure, le golfe Artabre entre La Corogne et Ferrol) le nouveau trait de côte serait presque un peu plus simple. Ce seraient souvent des paysages de sommet des collines actuelles, bien moins interesant.
LC

Jumelages (2) Les fins de la terre

La fin du monde connu (pour certains, au moins) est proche de ces villes. Quand Jules César est arrivé au Portus Magnus Artabrorum (La Corogne) dans le siècle I avant notre ère, d’autres romains ont fondé Gesocribate (Brest) au siècle III, ou Nikolai Muraviov est arrivé a ce qui est aujourd’hui Vladivostok en 1859, il y avait une conscience d’être loin, très loin… Ces villes sont toujours des superbes ports naturels a l’extrémité de lignes de communication.

Ce sont des villes avec des reliefs importants, qui leur donnent des paysages intéressants de baies aux formes complexes, alternant plages, quais et installations militaires : Ferrol, Ile Longue et l’arsenal de Vladivostok sont des points clé pour les marines respectives.

Au cas de Vladivostok, la condition frontalière est une partie de son caractère, a peu de kilomètres des limites avec la Chine et la Corée du Nord. Jusque au traité d’Aigun et l’arrivée de Muraviov il y a a peine 150 ans, les provinces maritimes ruses étaient un territoire peu peuplé sous l’orbite chine.

A Brest la destruction de la ville pendant la deuxième guerre mondiale a mené a une reconstruction accompagné de la démolition des remparts et des nivellements qui ont altéré la relation traditionnelle avec l’eau.

A La Corogne la dualité urbaine avec Ferrol, a l’autre bout de l’arc des rias altas, tend a configurer une grande aire métropolitaine, une territoire plus complexe que dans les autres deux cas, ou la ville centrale a une importance bien plus grande.

La rue Real a La Corogne

real-300m

La rue Real de La Corogne (Galice, Espagne) est l’une des plus importantes du centre historique. Avec quelques 300 m de longueur et quelques 7 m de large, elle était jadis une rue intérieur par rapport a la ligne de la mer, aujourd’hui repoussée par les remblais successifs. La trame urbaine es relativement régulière, mais pas homogène en termes géométriques : la rue a un axe qui n’est pas totalement droit, mais la fin est visible depuis le début.

La rue fut historiquement l’une des centralités commerçantes de la ville ; l’expansion métropolitaine, les centres commerciaux de périphérie et les crises économiques en ont de plus en plus raison de cette position, aujourd’hui plutôt révolue.

L’uniformité architecturale est plutôt maintenue dans le tronçon central, mais il y a des altération importante s a l’ouest (A). Le revêtement avec des grandes dalles de granit (qui peuvent faire « pleuvoir en remontant » un jour de pluie si elles bougent un peu…) est toujours la. C’est une rue piétonne sauf pour les livraisons, tout comme les rues des alentours, pas seulement par régulation mais aussi par leur propre dimension (et par le manque de garages dans des parcelles si étroites…)

Real-1 Real-2

Commerce urbain (10) La Corogne – b

Une boulangerie dans la ville hyperdense

Une boulangerie dans la ville hyperdense

Comme j’avais deja evoqué il y a quelques posts, le temps consacré a l’achat de chaque bien est un parametre tres important; la reflexion se pose non seulement sur le temps consacré a l’achat, mais aussi sur la frequence avec laquelle on achete le produit, que ce soit pour une raison ou une autre, on n’achete pas des bagues de fiançailles tous les mois, des voitures tous les ans, ou des cartables toutes les semaines… Ceci mene a une division importante entre les commerces, suivant la frequence d’achat: magasins voués aux biens d’achat frequent (boulangerie, maison de la presse, alimentaire en general…) et magasins voués aux biens d’achat non frequent (habillage et equipement de la personne, produits de luxe, equipement de la maison…)

Au moins en Europe, et c’est clair dans cette ville dense de La Corogne, c’est cette derniere categorie d’achats non frequents qui determine les centralités urbaines. Vous achetez votre baguette en rentrant a la maison tous les jours, mais le samedi vous allez vous promener en leche-vitrine pour allez voir des produits dont l’achat vous fait reflechir…

Bijoutiers- horlogiers

Bijoutiers- horlogiers

Les bijoutiers- horlogiers sont concentrés sur l’isthme, avec une concentration speciale autour de la Calle Real, l’axe commerçant historique. Sur le reste de la ville leur presence est sporadique.

Habillement

Habillement

La carte montrant les surfaces consacrées, les grands magasins de El Corte Inglés au sud du centre marquent un point entouré de commerce qui profite de son pouvoir de vente, mais trois autres centralités apparaisent: l’isthme avec la Calle Real, l’extension de la ville vers le sud du XIXeme siecle, et dans la zone de Ronda de Outeiro, au sud-ouest, la Calle Barcelona, un centre commercial ouvert pieton.

Supermarchés

Supermarchés

Les supermarchés sont distribués par toute la ville, mais seulement ceux avec des surfaces consequentes apparaisent sur la carte.

Bouchers

Bouchers

Les bouchers, achat quotidien, apparaisent partout, mais specialement la ou les densités sont plus importantes.

Pharmacies

Pharmacies

En Espagne les pharmacies (encore un achat « quotidien ») sont une activité dont l’implantation est strictement reglementée. Elles ont une importante difussion dans le tissu urbain.

Librairies

Librairies

La categorie semble correspondre non seulement aux librairies specialistes, mais aussi aux petites boutiques qui seraient plutot des marchands de journaux. La carte correspond a un achat frequent.

Commerce urbain (9) La Corogne – a

 

Le commerce urbain suit des logiques similares dans le villes, même si elles ne sont pas des metropoles de plusieurs millions d’habitants. Je vais parler maintenant de la ville ou j’ai vecu mes premiers trente ans. La Corogne, au nord-ouest de l’Espagne, est la deuxieme ville la plus densement peuplée du pays. Avec un peu moins de 250.000 habitants, elle est le centre d’une aire metropolitaine d’autour d’un demi million. Le port est orienté vers les produits petroliers et la peche, et la municipalité voisine vers l’ouest compte avec le siege central de Zara, le marchand du textil, dont la premiere boutique fut ouverte en ville (j’ai passe souvent devant quand j’etais môme, sans pouvoir prevoir a quel point ça deviendrait quelque chose d’aussi grand…)LC

 

Comme exemple, pour montrer a quel point la ville est dense, dans un contexte ou beaucoup ne reconaitront pas l’Espagne car le paysage est plutot breton, deux images. La ville historique est sur une presqu’ile etroite qui cree une baie sur, la raison pour la localisation de la ville.

Zone B sur la carte, isthme et vieille ville

Zone B sur la carte, isthme et vieille ville (cachée par les batiments haut sur la plage), vue de A

Zone C sur la carte, Ronda de Outeiro

Zone C sur la carte, Ronda de Outeiro, vue de A. Les tres hautes densités des années 1960 et 1970, qui continuent ajourd’hui. 

Les cartes suivantes sont le resultat de l’exploitation sur un SIG a code ouvert des bases de données du Cadastre. Cette source a l’avantage de donner des surfaces pour les destinations des batiments et leurs parties, avec un haut degré de detail. Il y a aussi deux problemes: la donnée indique que quelq’un paie les taxes foncieres pour chaque logement et local dans le batiment, mais pas l’etat reel d’utilisation de ce bien, ce qui ne permet pas de savoir le taux de vacance pour un usage determiné; il y a aussi, comme dans toute base de données de cette taille, des erreurs. Les cartes montrent des densités, et les zones blanches n’indiquent pas l’absence de données, mais leur manque de relevance par rapport au reste.

De toute façon, ces carte montrent que même sur une ville aussi dense, il n’y a pas une correlation automatique entre densité globale et densité commerciale. Les valeurs sont en une certaine mesure modifiés par le manque de coutume dans la ville de faire des logements en rez de chausée, qui est normalement vendu pour des boutiques (theoriquement viables car avec un haut nombre de clients potentiels autour), mais il y a des centralités commerciales claires (qui seront montrées dans l’article de demain).

Nombre de logements par parcelle

Nombre de logements par parcelle

La densité des logements est haute, mais specialement au sud-ouest de la ville centrale, autour de la Ronda de Outeiro, et dans les expansions des années 1960 et 1970 (même toujours les densités permises par le plan d’urbanisme sont tres haute par rapport aux moyennes espagnoles).

Nombre de commerces par parcelles

Nombre de commerces par parcelles

Le nombre de commerces par parcelles suit a peu pres la distribution de la densité de logements.

Surface edifiée par parcellle

Surface edifiée par parcellle

La suface edifiée par parcelle fait apparaitre les grands centres commerciaux en peripherie

Surface totale des locaux commerciaux par parcelle

Surface totale des locaux commerciaux par parcelle

La surface totale des locaux commerciaux renforce la presence des grands etablissements peripheriques.