grands magasins

Grand a Paris (3)

paris-den-4Voila une zone tres interesante de Paris. A l’est est l’eglise de Saint- Sulpice, un batiment historique qui es un exemple de l’architecture classique française; avec quelques 17.000 m2 de plancher, un grand et complexe batiment. Le tissu urbain est assez dense, avec une voirie plutot irreguliere et une tres haute densité. Le bolevard Raspail vient au XIXeme siecle brouiller la lissibilité de cette trame; les ilots a l’ouest avec si peu d’elements batis correspondent a un groupe d’hotels particuliers et palais baroques, surtout le long de la rue de Babylone. Sur la même rue de Babylone, place Le Corbusier (!), presque a l’angle avec le boulevard Raspail, on trouve un batiment assez dense: le Bon Marché, un grand magasin precurseur a Paris et, si vous voulez mon humble opinion, bien plus interesant encore comme architecture que les grands magasins de l’Opera. J’ai même travaille la une semaine sous les toits, dans une agence d’archi… Avec pres de 34.000 m2, un batiment a visiter si on a le temps.

La place de Felipe II a Madrid

Felipe II

 

Au commencement, il y avait des arènes, et une large, mais courte avenue qui leur accordaient une présence (des arènes dans un ilot d’une grille, voila une difficulté pour leur accorder une place choix). Mais les arènes ont disparu, pour laisser la place a quelques logements et un palais des sports (D sur le plan).

Les grands magasins sont venus (il y a deux grands centres de El Corte Ingles sur A et B sur le plan) et les voitures aussi. Pendant la decennie de 1970 il y avait encore des voitures en circulation, comme sur une avenue normale. Quelqu’un a eu l’idée de faire un parking souterrain, et vers la fin des années 1980, de faire pietonne cette avenue qui, en verité, ne menait nulle part. On est même allé jusqu’à commander a Dali une sculpture…

Avec un parking souterrain, la place ne pouvait se permettre des arbres que sur ses flancs ; ce n’est pas vraiment une question étrangère a la culture de la Castille, mais en vérité l’été madrilène faisait la vie dure sur cet espace, si proche d’une grande centralité commerciale bien reliée (pole d’échanges des transports en commun sur C sur la carte). Il y a quelques 10 ans le bruit courrait déjà sur la volonté de civiliser cet espace, et finalement il y a peu de temps le projet de Patxi Mangado a été finalisé. Les surfaces ont été rénovées et quelques arbres ont été placées sur la partie occidentale, dans des plateformes élevées sur la dalle du parking.

Il est possible d’avoir des arbres sur un parking ; mais c’est plutôt complexe, et l’évolution a long terme de ce genre d’espaces centraux dans les villes est plus compromis que ça en a l’air.

Un arbre avec les racines vraiment en terre, sur les marges de la place. La grille est plutot restrainte en surface...

Un arbre avec les racines vraiment en terre, sur les marges de la place. La grille est plutot restrainte en surface…

Vue depuis l'ouest vers le palais des sports

Vue depuis l’ouest vers le palais des sports

Les arbres sur la dalle. Les elements carrées sur les surfaces en granit sont une "solution" pour eviter les degats des skaters...

Les arbres sur la dalle. Les elements carrées sur les surfaces en granit sont une « solution » pour eviter les degats des skaters…

Les arbres sur la dalle

Les arbres sur la dalle

La place, vue depuis la sculpture de Dali vers l'ouest.

La place, vue depuis la sculpture de Dali vers l’ouest.

La sculpture de Dali, pres du Palais des Sports.

La sculpture de Dali, pres du Palais des Sports.

Le bord nord de la place, aux abord d'El Corte Inglés

Le bord nord de la place, aux abord d’El Corte Inglés