Espagne

Rencontres innatendues (7)

Gata

A vrai dire, ici le titre n’est pas totalement juste : j’avais entendu parler de l’intérêt du contexte paysagiste de Gata (Cáceres, Espagne), et de de fait ma visite était précédée d’une information assez complète. L’inattendu fut ici a quel point j’ai bien aimé la combinaison d’éléments. Et tout spécialement cet ensemble de pins a droite de l’église sur la première image, a peine une poignée mais marquant très bien le paysage.

gata 2

Publicités
Chaque appartement est soumis a ses propres contraintes...

Chaque appartement est soumis a ses propres contraintes…

Les règles ne sont pas seulement établies par l’urbanisme, mais aussi par les codes du bâtiment ou les exigences du marché et de la technologie de ce que l’on utilise tous les jours. Presque toutes les voitures sont crées avec les mêmes dimensions, mais chaque logement a ses conditions particulières.

... mais toutes les places de parking en sous-sol sont crées egales...

… mais toutes les places de parking en sous-sol sont crées egales…

Ou habiter avec 200.000 €? (5) Espagne

Prix moyen du m2 de logement d'ocasion par capitale provinciale, d'apres idealista.com

Prix moyen du m2 de logement d’ocasion par capitale provinciale, d’apres idealista.com

Les articles récents, une vision de ce qui peut être acheté avec une quantité donnée d’argent dans des villes différentes en Europe, autant que possible avec un plan d’un logement a ce prix, montre à quel point la valeur de l’argent es relative. Si l’on applique la même méthodologie aux 48 capitales de province espagnoles sur le continent et les Baléares, et en utilisant des données d’idealista.com, on peut apprécier que le contexte de crise, qui certainement touche tout le pays, n’a pas le même impact par prix partout.

Certes dans toutes les capitales provinciales le prix par m2 est descendu, mais ce n’est pas la même chose Barcelone (-7%) ou Madrid (-10%) que Guadalajara (-27,4%) ou Tarragona (-22,2%). Malgré ces corrections, les hiérarchies de prix restent en termes relatifs ; San Sébastian reste la capitale la plus chère (haut revenu personnel, peu d’espace, ville attractive), tandis que des zones avec un moindre revenu ou une activité inferieure ont normalement des prix inférieurs.

D’après les données pour janvier 2014 d’idealista.com, a Madrid et Barcelone 200.000 € permettent d’acheter a peine 60 m2, tandis qu’a Lleida il est possible d’arriver presque a 200 m2, et a Caceres on atteint presque 160. Il faut quand même rappeler que le revenu per capita de Madrid est presque le double de celui de Cáceres.

Un autre facteur a ne pas oublier : ce sont des prix moyens pour le territoire de chaque municipalité, qui lissent des variations par zone. Et il faut aussi rappeler que le prix dépend aussi bien de l’offre que de la demande, comme le montre bien le phénomène des bulles immobilières.

Surface de logement en m2 qui peut etre achetée avec 200.000€, par capitale, d'apres idealista.com

Surface de logement en m2 qui peut etre achetée avec 200.000€, par capitale, d’apres idealista.com

Evolution des prix du m2 de logement d'ocasion pendant les deux denieres années, selon idealista.com

Evolution des prix du m2 de logement d’ocasion pendant les deux denieres années, selon idealista.com

Des villes devenues moyennes (3) Grandes expositions

marseille 2013

 

La Nouvelle Orleans a organisé en 1984 la Louisiana World Exposition, Seville son Exposition Universelle en 1992, et Marseille a profité sa déclaration en tant que capitale européenne de la culture en 2013 (en parallèle avec Kosice, en Slovaquie) pour promouvoir son programme de régénération urbaine.

Les grands évènements internationaux (que ce soient des expositions, des jeux olympiques ou des capitales culturelles) sont de plus en plus jugés en raison pas seulement de leur cout ou leur bilan financier, mais aussi du point de vue du légat, c’est-à-dire, des investissements réalisées pour un moment ponctuel qui peuvent par après trouver un usage quotidien adapté aux besoins des habitants. C’est le genre de débat dont on aura notre ration vers l’été de cette année 2014 avec la montée en puissance informative de la Coupe du Monde de Brésil. En ce sens, le bilan de ces grands évènements est varié, souvent parce que la dynamique socio-economique de ces villes ne peut absorber certains usages.

L’Exposition de 1984 a la Nouvelle Orléans n’a pas trouvé l’équilibre financier. Son légat comprend la réhabilitation de la zone portuaire et de certains bâtiments.

L’Expo 92 a Séville n’a pas non plus trouvé l’équilibre financier. Une importante surface d’espaces verts a été crée, dont l’entretien par la municipalité a posé des problèmes, et on a construit une gare TGV qui n’a fonctionné que quelques mois. La conversion du site en quartier urbaine et parc a thème n’a eu qu’un succès mitigé. Mais les grands travaux hydrauliques sur le Guadalquivir subsistent.

Le projet de Marseille comprend une importante transformation du bord de mer, avec des projets comme le Musée des Civilisations Européennes et Méditerranéennes ou les interventions de Foster sur le vieux port. Il est encore tôt pour juger les résultats.

Cartes 2014 (8) Risques d’inondation en Espagne

mapas2014-8

http://sig.magrama.es/snczi/visor.html?herramienta=DPHZI

Voici un genre de cartes que nous utilisons souvent quand on fait des plans d’urbanisme. Le risque d’inondation par débordement des fleuves peut être très important dans certaines villes, ce qui n’est pas seulement le cas en Espagne ; si vous êtes a Paris, allez-vous promener du côté du Collège des Quatre Nations (l’Institut de France), et au coin de la rue de Seine avec la rue Mazarine vous verrez jusqu’où est arrivée l’eau en 1910. Le viseur cartographique du Gouvernement espagnol permet aussi bien de connaitre l’information disponible que de mesurer a quel point il y a encore du travail a faire pour avoir une cartographie complète du risque sur le territoire national.

Des villes devenues moyennes (2) Cartes anciennes

Marseille en 1743. La ville reste en grande partie liée au nord du vieux port.

Marseille en 1743. La ville reste en grande partie liée au nord du vieux port.

Marseille en 1836. En moins d'un siecle la ville a largement gagné en dimension.

Marseille en 1836. En moins d’un siecle la ville a largement gagné en dimension.

Le projet de la Nouvelle Orleans en 1718. Bien naif comme projet, la mesure des distances entre le fleuve et le lac Pontchartrain est bien loin de la realité, tout comme l'echelle relative de la ville.

Le projet de la Nouvelle Orleans en 1718. Bien naif comme projet, la mesure des distances entre le fleuve et le lac Pontchartrain est bien loin de la realité, tout comme l’echelle relative de la ville.

Carte de 1744 de Dheulland. La ville a déjà quelque chose de reel: des parcelles et des batiments, et la mesure des choses est mieux prise. Rien a voir avec l'orientation de projet.

Carte de 1744 de Dheulland. La ville a déjà quelque chose de reel: des parcelles et des batiments, et la mesure des choses est mieux prise. Rien a voir avec l’orientation de projet.

Seville en 1590. Une grande ville a l'epoque, avec des nombreux grands batiments.

Seville en 1590. Une grande ville a l’epoque, avec des nombreux grands batiments.

Seville en 1771. La ville a gagné en complexité, mais pas tellement.

Seville en 1771. La ville a gagné en complexité, mais pas tellement.

La Havane en 1743. La ville es largement tournée vers la baie, protegée par des remparts de la cote ouverte.

La Havane en 1743. La ville es largement tournée vers la baie, protegée par des remparts de la cote ouverte.

Des villes devenues moyennes (1) Un echantillon

Une ville moyenne peut l’être suite a une croissance qui lui permet d’acquérir ce rang, ou au sens inverse, en ayant perdu un certain rang. Je sais que les affirmation de cet ensemble de notes peuvent ne pas plaire, mais c’est une réflexion a très long terme, et l’histoire se construit chaque jour, donc rien n’est inéluctable.

J’ai choisi ici quatre villes qui, comme dans le premier cas, son des ports, mais avec des rôles très différents de celles du premier groupe. Elles sont des hauts lieux de l’aventure coloniale européenne (qui pourrait bien porter un autre nom vue d’autres endroits) : Seville comme port de référence des premiers temps de l’empire colonial espagnol, Marseille comme la porte de France ver ses empires africains et asiatique, la Nouvelle Orléans comme la porte de la Vallée de la Mississipi,   et la Havane comme capitale du dernier joyau de l’empire espagnol. Ce ne sont pas des petites villes, et elles sont même très importantes dans leurs états, au point que pas mal d’experts diraient qu’elles ne sont pas des villes moyennes ; mais elles ne sont plus des métropoles qui marquent le rythme de leurs continents, comme jadis. Elles ont bien gagne en population, mais elles ont perdu en rang par rapport au temps passé.

Mais elles sont des endroits bien intéressants. Comment évolue une ville quand la vague technologique- économique- sociale (ou autre) qui l’a amené au plus haut passe ? l’apogée de ces villes est lié a leur réseau de relations dans un monde colonial, et son évolution est lié au dépassement de ce monde par d’autres avec un plus grand succès. Il y a quelque chose de Detroit ici…

Biblio (76) Cadastres 3D

Biblio 76

Des nombreux pays européens ont déjà des cadastres numérisés, qui permettent de consulter de leur site web, avec un détail variable, les données en plan des parcelles et des immeubles. L’étape suivante est de mettre à disposition des données fiables en 3D. Voici l’etat de la question en 2010 d’après un article (Amelia Velasco et alt) de la revue du cadastre Espagnol.