Denia

Cartes 2014 (16) Denia, Espagne

Une visite a un chateau aujourd’hui assiege par les touristes.

Publicités

La rue Campos a Denia

Calle Campos: 500 m de centralité commerciale

Calle Campos: 500 m de centralité commerciale

L’organisation du trafic dans des zones qui jouent un rôle de centralité commerciale n’est pas toujours facile. A Madrid il parait clair que les commerçants de la zone Sol- Callao- Montera ont compris que malgré les limitations du trafic et du stationnement la zone marche, en grande mesure de par sa condition de nœud central d’un puissant système de transports en commun ; mais dans des villes plus petites, ou dans d’autres zones de Madrid, il peut avoir une polémique.
Parfois il y a des solutions qui tentent de conforter aussi bien les commerçants qui demandent la présence de parking que ceux qui demandent plus d’espace pour le piéton. La ville de Dénia (Alicante) joue un certain rôle de centralité pour plusieurs municipalités des alentours, ce qui est clair sur la calle Campos. Ce n’est pas nécessairement un haut lieu de l’architecture (plutôt des bâtiments typiques de la décennie 1960 ou un peu plus tard, avec ce que ça veut dire en Espagne), mais par sa position urbaine et son offre commerciale, tout comme par la présence de commerces de biens occasionnels dans les rues proches elle parait (au moins pendant une courte visite) l’endroit de référence.
Comment comptabiliser les deux visions ? avec une montre et un calendrier. La rue est piétonne a certains moments, et elle admet le trafic le reste du temps (le plus souvent, en fait). Je suis pas sur que ce soit la meilleur solution en termes généraux, mais c’est une alternative qui parait marcher (je l’ai vu peu de temps) dans une ville ou la plupart du centre ancien est piéton.

Le panneau dit tout: la rue est ouverte aux voitures pendant certaines heures, mais il y aussi un horaire sans voitures, y compris les jours feriés et la veille des 15 h.

Le panneau dit tout: la rue est ouverte aux voitures pendant certaines heures, mais il y aussi un horaire sans voitures, y compris les jours feriés et la veille des 15 h.

La vue depuis le trottoir le matin, avec des bagnoles

La vue depuis le trottoir le matin, avec des bagnoles

La vue en largeur le matin.

La vue en largeur le matin.

Vue vers le port avec les voitures

Vue vers le port avec les voitures

Un soir, sans voitures.

Un soir, sans voitures.

Vue depuis le trottoir sans voitures

Vue depuis le trottoir sans voitures

Méditerranée Espagnole (3)

Dénia montre encore les traces d’un rôle d’organisation du pays par le commerce et les services avant l’arrive du tourisme massif, avec en plus une fonction portuaire (c’est un point d’accès aux Baléares par des bateaux rapides). S’il est vrai que toutes les municipalités de la zone comptent avec une vieille ville, dans le cas de Dénia on apprécie que celle-ci a eu une évolution plus graduelle, avec une centralité plus classique en termes de commerce et services.

Au contraire de Benidorm il n’y a pas eu de pari pour la croissance en hauteur. Le centre, avec des fonctions touristiques qui ont colonisée partiellement un front portuaire de petits bâtiments avec une zone de restauration, s’est vu élargi vers l’ouest autour de la plage avec une zone touristique ou subsistent des traces claires de son origine informel sur les zones de cultures traditionnelles. Vers l’est  s’étend une cote rocheuse de faible hauteur avec des petites plages, a l’ombre d’un grand massif de montagne, avec une zone pavillonnaire avec des grandes parcelles et un niveau socioéconomique bien plus haut. Des hôtels et appartements en location coexistent avec des appartements et maisons en propriété

La vieille ville apparait assez bien conservée et avec un bon niveau d’activité commerçante et de restauration.

44.726 habitants enregistrés en 2011, dont :

  • 30% étrangers
  • 18% citoyens d’autres états de l’Union Européenne