cour

Grand a Paris (4)

paris-den-6La rue du Faubourg St Antoine, la ou la place de la Bastille fait perdre au grand axe est-ouest de Paris toute apparence de rectitude. Moins monumental, mais interesant pour plusieurs raisons. L’Opera Bastille, sur la place du même nom, marque l’acces par l’ouest a la rue; c’est l’un des batiments les plus massifs du quartier. Souvent, les batiments avec les plus grands volumes batis sont les plus modernes (les appartements de la place d’Aligre, ou le centre sportif souterrain dessiné par Maximiliano Fuksas sur la rue de Candie). Il y a une certine uniformité malgre le caractere plutot populaire du faubourg et son manque d’homogeneité en termes d’hauteur. Au sud est la coulée verte de l’Avenue Daumesnil (l’Opera Bastille etait le site d’une gare), et  il y a de temps en temps des surprises comme les jardins de la Cité Prost. Les cours et passages de la rue du Faubourg St Antoine, que la taille ne permet pas de remarquer bien sur la carte, sont neanmoins tres interesants, temoignage du passé comme zone de commerce et artisanat.

Privacité

priv-1

La densité n’est q’une mesure de combien de persones, magasins, voitures, ou tout autre genre d’objet on est capable d’empiler sur une surface donnée. L’architecture apparait, entre autres, quand on est capable d’atteindre certaines densités tout en ayant un degré de privacité compatible avec les atentes d’une culture locale. Tout comme la visite d’un cimetiere dans une ville europeene peut vous montrer quelle est la vision locale d’une architecture singuliere (souvent on permet dans la ville des morts des formes qui ne sont pas authorisés dans celle des vivants), une cour vous dit pas mal de choses sur comment cette culture s’y prend avec la question de la privacité. Voici Paris, la cour d’un ilot rue du Commerce (pres de la Motte Piquet-Grenelle).

priv-2