Biblio

Biblio (106) Crise, industrie et territoire en France

Biblio 106

Voici un sujet commun a bien d’endroits (certainement, en Chine ça peut sembler plus lointain…). Le sujet est ici analysé en France. Sans réponse claire, comme d’habitude.

Publicités

Biblio (105) Une typologie des campagnes françaises (ou la diagonale du vide existe bel et bien encore)

Une simple carte du Commisariat Général a l’Egalité des Territoires (je comprends la logique franco-française du nom, mais ça un air plutot drôle vu de l’exterieur, le cri republicain concernait l’egalité des citoyens…). Les communes du pays sont divisées en trois groupes:

  • Campagnes pres des villes, du littoral, et des vallées urbanisées. Les mieux loties en termes demographiques et economiques, mais aussi les plus « menacées » en ce qui concerne leur caractere rural. 28% des français y habitent
  • Campagnes vieillies a tres faible densité. Soumises a un cercle vicieux de viellissement et appauvrissement. 7,4% des français sont la. Et cette vieille idée de la diagonale du vide est encore une fois confortée par les données.
  • Campagnes agricoles et industrielles. Avec 9% de la population française, surtout dans la moitie nord, attendant leur absorption par le débordement de l’Ile de France? (j’exagère, bien sur…)

Donc voila, 56% des français habittent dans des unités urbaines de plus de 10.000 habitants.

Biblio (104) Le livre du Prix National d’Urbanisme du Chili

Premio Nacional de Urbanismo Chile

Je sais bien qu’il n’y a que quelques jours j’ai parlé du même sujet ; ici il s’agit d’une monographie sur les personnalités qui ont été lauréates dans les éditions successives. Comme j’ai déjà dit, le prix a eu une irrégularité claire dans son calendrier. Un prix décerné pour la première fois au Chili en 1971 et dont la deuxième édition a lieu en 1996 est comme un prix qui en Grande Bretagne serait décerné pour la première fois en 1978 sans suite jusqu’en 1998 ; le débat des idées se transpose parfois au paysage politique de telle sorte que certains sujets perdent leur intérêt pendant un temps.

Je n’ai aucune raison pour me douter de l’intérêt des œuvres de chaque lauréat pour le Chili, mais c’est intéressant de voir ce que l’on met en valeur : dans le premier cas un projet de logement social, dans le deuxième une trajectoire de planification métropolitaine et d’infrastructures, et dans les suivants des trajectoires qui intègrent de plus en plus développement durable et participation publique.

Biblio (103) CABE

biblio 103-cabe

Le dernier changement de gouvernement au Royaume Uni en 2011 a impliqué une vague de réductions des dépenses publiques sur plusieurs postes. Parmi ces réductions, le Council for Architecture and the Built Environment, un organisme qui publiait des exemples raisonnables de contrôle de qualité de la conception des projets d’espaces urbains et bâtiments. Heureusement, l’archive national de la Grande Bretagne maintien un lien a l’ancien site web.

Biblio (102) Visions et scenarios pour le territoire européen en 2050

biblio104

 

L’equipe d’ESPON, sous la direction d’Andreu Ulied, a préparé un rapport de synthèse des principaux messages du projet ET 2050 ESPON. C’est une nouvelle itération des tentatives de dresser une vision territoriale pour le continent a même de fournir un développement plus durable et une réponse plus efficace aux crises partant d’une articulation territoriale plus solide. La vision polycentrique est, comme d’habitude, l’une des bases des propositions. Il y a des éléments d’intérêt, mais je crains que leur plein effet ne serait possible que si les européens trouvent une façon plus efficace de se gouverner comme Union.

Biblio (100)

 

biblio100

Si nous sommes au Biblio 100, ça doit bien vouloir dire qu’il y a plus de deux ans qu’a démarré cette idée de publier les lundis des références a des textes d’intérêt sur des matières relatives a l’espace dans ses différentes échelles e implications. Aller de 100 a 1.000 semble difficile (il y a quelques cheveux blancs en route, tout comme le courage de tenir…) mais il ne semblait pas facile d’arriver a 100.

¿Comment fêter cette petite éphéméride ? j’aimerais des opinions sur ce qui a été plus ou moins intéressant pendant cette période. Ceci pourra aider a orienter des articles a venir… et est aussi une chance de revoir ce qui a été produit pendant ce temps. Je vous rappelle que dans la partie supérieure du site le menu « blibio » vous mène a la liste des articles de la rubrique.

Biblio (99) Rendu 3D du patrimoine culturel

biblio 99

L’architecture historique peut être formellement complexe, et la dessiner en bonnes conditions pour documenter sa conservation par des méthodes traditionnelles peut être un exercice intéressant, mais long et fatigant. La photogrammétrie a été utilisé depuis un certain nombre d’années, mais jusqu’à présent les outils n’étaient pas forcement accessibles. Aujourd’hui il y a des nouvelles possibilités par des moyens bien moins couteux (le temps est toujours nécessaire…), comme décrit l’article de Wohlfeil, Strackenbrock et Kossyk.

Biblio (98) Paysage et économie

Biblio 98 paisaje italia economia

D’après la Convention Européenne du Paysage, paysage est « une partie du territoire telle quelle est perçue par les populations, dont le caractère résulte de l’action de facteurs naturels et/ou humains et de leurs interrelations ». La convention évoque les liens entre économie et paysage, mais le fait est que sa mise en œuvre est plutôt orientée vers l’environnemental et le perceptif, en partie a cause des difficultés pour quantifier et mettre en relation la multitude des actions sur le paysage avec un impact économique concret de chaque intervention sur une valeur d’ensemble. Il y a des méthodologies pour calculer le Produit Intérieur Brut, mais il est complexe d’évaluer la valeur d’un paysage dans une configuration donnée et en soi même (et pas comme une simple somme des valeurs des activités), ce qui permettrait d’évaluer l’impact d’un projet concret.

Bien sûr, on peut toujours dire que le développement durable doit tenir compte des trois dimensions (sociale, environnementale et économique), et que le calcule économique ne garantit pas une meilleure politique, ou une description cohérente de la réalité. On peut même dire que la création d’un algorithme n’est qu’une façon de s’assurer que les gens vont trouver des astuces pour l’employer pour leur profit.

Malgré tout, il y a des approches a cette thématique. Tiziano Tempesta évalue le cas italien : « les politiques mises en œuvre pour la sauvegarde du paysage en Italie sont essentiellement des contrôles des transformations du paysage et des aides aux agriculteurs. Etant donné que les politiques du paysage ont un cout pour le contribuable, dans les deux cas il est nécessaire d’évaluer les bénéfices qui découlent de ces actions publiques ». Le texte n’arrive pas a des conclusions définitives, ni des algorithmes magiques, mais il contient des réflexions intéressantes.