Bateaux

Biblio (38) Le pont d’envol en angle

pav

Je m’intéresse a beaucoup de choses, et spécialement a celles qui ne font pas partie de mon travail quotidien, mais qui montrent des processus intéressants de définition d’une idée ; un peu ce que certains appellent les sciences de la conception, mais aussi un peu la joie de changer d’air regardant les choses ave le serieux d’un enfant qui joue.

Un pont d’envol en angle est une piste de porte-avions avec deux axes en angle, de telle sorte que son usage est plus efficace dans la combinaison de décollages et arrivages (appontages) d’avions. Ce n’est qu’a la fin de la deuxième guerre mondial que cette idée apparait, et d’une façon assez intéressante, presque autant que les idées développées en parallèle et qui ne sont pas adoptées. D’un coté, les réacteurs entrent en scène, avec des vitesses d’approche plus hautes et plus lourds que les avions précédents, ce qui mène a certains a proposer des pistes flexibles pour permettre a des avions de venir se poser en glissant, sans train d’atterrissage pour économiser du poids ; et d’autre part il y a un problème d’utilisation d’un espace très restreint, d’organisation du flux des avions sur la piste, et de vitesse de réponse. Le pont d’envol en angle se présente comme la forme d’avoir deux pistes dont la longitude effective soit plus grande que la somme de leurs longueurs.

Une intéressante évolution de ce qui au fond est un problème de conception sur le point de compacité que l’on peut atteindre avec un système ou circulent des objets divers, depuis l’idée du porte-avions qui initialement semble avoir été définie par Clement Ader

L’histoire racontée par Hone, Friedman et Mandeles mérite d’être lue, car c’est un exemple de comment on arrivé a un concept simple par des chemins complexes.

Que faire sur une acre (3)

Le Dockwise Swan: un bateau avec une plateforme de pres d’une acre pour transporter d’autres bateaux. Image de Dockwise.

Cet article a deux parties, et la premiere est du domaine de la pure joie de l’enfant qui trouve son grand camion jaune qui est tellement grand qu’il peut porter toutes les petites voitures avec lesquelles il joue seul ou avec les copains. Dockwise est  une compagnie neerlandaise specialisé dans la « creation d’une valeur superieure en faisant l’inconcevable » dans l’industrie du transport lourd (la plupart du temps l’industrie du petrole). Ils font une chose que j’ai vu  un certain nombre de fois, ayant habité un port animé: deplacer des objets gigantesques d’un continent a l’autre. Le Swan a une longeur de 180,96 metres et une plateforme de 126,6×31,66 metres (presque une acre).

Mais je dois le reconnaitre, je suis un homme du systeme metrique, et ainsi je prefere le Blue Marlin, dont la plateforme fait 178,20×63 metres (1,1 hectares). Ou pourquoi pas, le Vanguard, avec encore plus d’espace (regarder cette video pour comprendre comment on peu empiler des barges de 3.000 tonnes comme des tetra-brick)

Le Blue Marlin en mer. Image de Dockwise

Il y a ici plusieures questions qui vont au dela de la joie de l’enfant qui joue, et appartiennent au genie civil et l’architecture. Pour commencer, le systeme est tres intelligent: ces charges depassent la capacité de n’inporte quel systeme de levage, mais ce que l’on fait est immerger partiellement le bateau porteur, pour le placer sous la charge flotante; quand le bateau refait surface, la charge est sur la plateforme. Il y a aussi la leçon de l’echelle entre les elements d’une composition comme instrument pour transmettre une certaine idée. Prenez un grand porteavions americain:

ils sont plus longs et plus larges que la plupart de ces bateaux, et ils peuvent aussi charger des elements lourds, mais les avions semblent, en comparaison, comme les petites voitures sur votre grand camion- jouet. Ces bateaux semblent bien plus grands a cause non de leur taille, mais de celle des charges.  C’est vraiment le baroque italien…

Je me demande ce qu’Aldo Rossi aurait fait avec ça au lieu du Teatro del Mondo… mais j’aimerais autant voir ce qu’en ferait Archigram

En tout cas, vous etes invité a apporter votre propre porteavions sur le Blue Marlin (ici, le nouveau HMAS Canberra est chargé sur le Blue Marlin pour son transfert de l’Espagne vers l’Australie). Image du blog de Juan Carlos Díaz Lorenzo

Tours 2- Santa Ana

Le Corbusier evoquait souvent les paquebots comme elements d’inspiration pour son architecture. Quand je passe par la Plaza de Santa Ana, souvent je pense aussi en termes de bateaux, mais avec une reference differente: la tour de l’Hotel Me Madrid, qui date du debut du XXeme siecle et a fait l’objet d’une reforme importante en 2006, me fait penser a la nouvelle philosophie de design des mats d’antennes des batiments militaires, et plus specifiquement aux destroyers Type 45 de la marine britanique…

Un destroyer Type 45 britanique