10 km

Cartes 2014 (41) Churyumov-Gerasimenko a París

J’aime bien les cartes qui racontent une histoire sur les relations d’échelle. Et la nouvelle de cette semaine (avec l’hymne à la joie au fond, et le drapeau des douze étoiles) est un peu lié à ce concept. Au-delà des distances de millions de km, ce qui surprends est de voir a quel point la comète est petite (on pourrait marcher d’un bout a l’autre en une heure, sous condition de pouvoir marcher sans gravité…), ou ce qu’elle représente par rapport a une grande ville.  L’image est diffusée par l’Agence Spatiale Européenne et donne une idée de la capacité humaine de transformer la planète a des échelles géologiques, même interplanétaire (si d’ici nous voyons la comète assez bien pour l’atteindre, depuis la comète il y aurait des chances de voir Paris…)

Publicités

Cartes 2014 (40) Quand je bouge

mapacamin

Il y a des chances que ce que vais dire soit déjà connu par certaines entreprises qui m’ont vendu des bidules électroniques que je porte ; donc voilà. Ces sont les itinéraires que je parcours avec une certaine fréquence (les chiffres en bleu sont des distances en mètres).

J’habite A, je travaille sur B et un jour en semaine je vais déjeuner a C ; certaines semaines je vais au cinéma a D. 1 et 2 sont des trajets a pied presque quotidiens, alternatifs car selon le jour (et l’heure) j’emprunte l’un ou l’autre ; la distance entre A et B est si courte qu’a cause de la présence d’une autoroute au milieu il n’y a pas d’itinéraire plus direct. 3 est un trajet essentiellement en bus, ce qui explique l’angle droit (a pied ça serait un peu plus court, mais ça prendrait trop de temps). Et 4  est un trajet de weekend, a pied, pour aller au cinéma en passant par le centre de la ville que j’habite (le retour est souvent en métro ou bus, si c’est tard le soir en taxi). Le reste des points sont des supermarchés, cinémas, restaurants et autres points d’intérêt.

La ville ou j’habite est assez bonne pour le piéton ; mais ceci ne veut pas dire que les trajets a pied soient nécessairement plus courts que par d’autres moyens. Ils sont par contre assez prévisibles en durée : je bouge normalement a 4 km/h (face aux 24 km/h de moyenne en bagnole, qui varie fortement selon l’heure). A pied il y a toujours des alternatives (sauf si il y a des autoroutes ou des rails interposés…) et étant donnée que les pentes sont limitées, je peux prévoir mon temps de parcours. Et oui, de temps en temps (de façon sporadique et sans des règles, une ou deux fois par semaine au plus) je me déplace dans ma bagnole…

Des Prix (4) Prix National d’Urbanisme du Chili

borde costero chile

En 1971 le Ministère du Logement et de l’Urbanisme du Chili a établi le Prix National d’Urbanisme ; en 1996 le Colegio de Arquitectos (Ordre des Architectes) intègre l’organisation du prix. Le prix doit récompenser des architectes et autres professionnels ayant fait preuve de son excellence, créativité et contribution importante a la qualité de vie dans les villes du pays.

Jusque a présent il n’y a pas eu une échéance régulière, ayant été décerné six fois depuis 1971. Le lauréat de la dernière édition (2014) est Sergio Baereswyl Rada, architecte qui a travaille spécialement dans la région du Bio Bio. Fonctionnaire de la municipalité de Concepción (224.000 habitants), il a rédigé son Plan Régulateur, qui a impliqué une procédure de participation publique novatrice dans la ville et une organisation en corridors urbains, avec protection du paysage et des systèmes naturels. Il a travaillé récemment dans la reconstruction de la bande côtière de Bio Bio après le tremblement de terre et le raz de marée de 2010.

Au-delà du prix a la personne, que je suppose bien mérite, je m’intéresse aux plans. Je n’ai jamais visité le Chili, donc les observations qui suivent résultent de l’analyse de sources secondaires. Dans le cas du Plan Régulateur de Concepcion, d’après le règlement disponible sur le site web de la municipalité (avec des modifications jusque septembre 2009), sont établis des périmètres de zones sensibles aux risques naturels et anthropiques ; sur ces aires on exige aux projets une étude de risques, mais il n’y a pas d’interdiction formelle de construire. Ceci peut sembler étrange, mais ce n’est pas si rare, car parfois les endroits surs ne sont pas si accessibles ; on peut penser aux risques posés par les anciennes carrières a Paris, ou la localisation inondable d’une grande partie des villes anglaises. Malgré tout, en Europe on évolue vers l’interdiction des expansions urbaines sur des terrains a risque, au moins ou c’est possible, car les Pays Bas sont un exemple de cas spécial.

Les plans pour les villages côtiers, préparés après le tsunami, comprennent des périmètres d’interdiction d’usage de logement et d’équipements. Ce qui semble une bonne mesure.

Cartes 2014 (34) Carte Numérique de Vienne

Maps34- Viena

La carte numérique de Vienne est un parmi tant de plateformes web de visualisation avec un graphisme qui s’adapte a l’échelle de visualisation. Ce qui le distingue est un choix élégant des couleurs, un détail sur la grande échelle appuyé sur le parcellaire, et certaines couches bien pratiques pour les touristes, comme des itinéraires de promenade en ville.

Biblio (95) Rebuild by Design

Rebuild by Design est une initiative du Ministère du Logement des Etats-Unis (US Department of Housing and Urban Development, HUD) (même si parfois on Europe on se doute qu’un tel ministère existe dans ce pays, en fait il a eu des politique influentes, quoique pas toujours positives… comme partout), qui cherche une approche aux problématiques de résilience urbaine face aux mutations climatiques prenant compte des enseignements de l’ouragan Sandy. On peut tirer des leçons, que ce soit pour d’autres reconstructions ou pour la prévention des risques. L’initiative s’est formalisée comme un concours d’idées, dont le résultat a été publié en avril, avec 10 équipes lauréates qui ont proposé des alternatives pour plusieurs villes côtières touchées.  Il y a des grands noms de l’architecture, comme OMA, mais les projets ne se limitent pas a des dessins, ayant compté avec des réunions de concertation avec les habitants ; d’après les informations, on ne choisit pas des équipes, mais des partenariats locaux qui ont construit des consensus et qui recevront des aides pour développer leurs propositions, formalisées par les spécialistes.

Etre a la hauteur (2) Hauteurs madrilenes

Hypsometrie générale

Hypsometrie générale

Toutes les grandes villes peuvent avoir un terrain complexe, quoique ce n’est pas obligatoire (pensez au Randstat, a Shanghai ou a la Nouvelle Orleans). Madrid presente un terrain un peu complexe, defini par la Manzanares (une riviere assez aprivoisée) et les ravins de Abroñigal et Castellana; le premier ravin est le corridor du tronçon est de la rocade interieure M30, et Castellana est la principale avenue nord- sud. La ville historique a comencé sur les pentes raides de la rive orientale de la Manzanares, pour apres s’etendre vers l’est.

Courbes chaque 20 metres, une riviere et deux ravins

Courbes chaque 20 metres, une riviere et deux ravins

Le tissu urbain de la zone centrale

Le tissu urbain de la zone centrale

Tous les bâtiments (ou presque...)

Tous les bâtiments (ou presque…)

Biblio (94) Capacité residuelle

edificabilidadremanente-biblio 94

La Ville de Madrid publie chaque année un rapport sur les droits de construction definis par le Plan General encore non utilisés (edificabilidad remanente). Commer resultat de la crise actuelle (qui au moins en partie est causée par un exces d’offre residentielle par rapport a la demande), leurs chiffres au premier janvier 2014, pour une ville de quelques 3 millions d’habitants sont:

– Logements: 19.867.607 m2 (quelques 195.600 logements, ou environ 1/2 million d’habitants)

– Industrie: 11.383.048 m2

– Tertiaire: 7.874.561 m2

Il y a donc encore un grand potentiel de boulot pour ceux qui travaillent dans des metiers liés a la construction de la ville; mais ou sont les gens qui habiteront ces logements, travailleront dans ces usines ou bureaux, ou feront leurs empletes dans ces commerces? voila la question… cette capacité peut etre vue comme un atout face a un avenir par definition incertain, mais il semble un avenir a long terme…

Cartes 2014 (21) Paris 2020

paris 2020 web

 

Version web de la maquette numerique de 40 m2 exposée actuellement au Pavillon de l’Arsenal, l’un des points de repere pour tout architecte en visite a Paris. Ça vaut le coup de faire la visite pour comprendre les ambitieux plan autour du nouveau réseau de transports en commun et autres projets urbains et architecturaux autour de la capitale française.

Biblio (88) L’espace est la machine

biblio88-space is the machine

Cette édition électronique, réalisé en 2007, de l’ouvrage de Bill Hiller «The Space is the Machine » permet de voir les bases de la philosophie de Space Syntax dans leurs analyses de l’espace urbain. Comment les personnes bougent dans l’espace et comment s’articulent les liens entre elles en fonction de l’architecture sont des sujets qui mènent a une recherche de réponses qui s’ébauchent dans l’ouvrage. Même si elle n’est pas vraiment énonce en tant que telle, on arrive en partie a la question du mouvement moderne sur la possibilité d’organiser la ville en plans séparés (j’imagine, avec une methodologie de ce genre, une reponse type… « ça depend… »). Une lecture interesante.