Bombinettes, couronnes, logement, euros, oiseaux et Ecossais : choix européens.

europ

L’Union Européenne est présentée souvent comme une organisation qui a aidée l’Europe (ou au moins ses états membres) a obtenir l’une des plus longues périodes sans guerre de l’histoire. Ce qui est vrai. Mais on arrive a un point ou probablement ceci va changer, d’une façon ou d’une autre (pas la paix, mais l’architecture de l’Union).

Parmi les cinq matières, il n’y a que deux qui ont crée un certain consensus en Europe, les oiseaux et l’Euro. Deux pays sont des puissances nucléaires, mais ceci n’est pas soumis a négociation (et déplace la question de la défense commune a l’OTAN, un cadre bien diffèrent). Et il y a une poignée d’autres pays qui ont des armes nucléaires de l’OTAN. Chaque état décide.

Sept sont des monarchies, ce qui indique que par le passé certaines personnes ont été « choisies par Dieu » pour mener leur troupeau ; donc il y a une différence essentielle par rapport a un président élu, créant des frictions potentielles a l’avenir. Mais la forme de l’Etat est définie par chacun.

Le Parlement Européen a approuvé récemment (11 juin 2013) une résolution sur le logement social, mais ce n’est pas une Directive, et il semble difficile d’atteindre un compromis en la matière. En fait, il y a des Directives qui couvrent la sobriété énergétique des bâtiments, ce qui n’est pas exactement la même chose. En ce qui concerne le droit au logement et comment l’assurer, c’est une question décidé par chaque état.

L’Euro est devenu réel et tangible, et c’est sans doute une preuve d’un consensus entre les états, qui ont fait cession d’une partie essentielle ce qui était jusqu’ici une marque d’Independence : la monnaie. A quel point cette monnaie est vue comme une bonne chose par les citoyens c’est autre chose après la crise. Même si votre monnaie n’est pas l’Euro, l’Union a des fortes prérogatives économiques.

L’Europe a approuvé une Directive sur les oiseaux, ce qui est l’une des peu nombreuses matières ou l’Union dit quelque chose de concret sur l’utilisation des sols. Apparemment on aime les oiseaux (moi aussi, bien sur).

Les Ecossais ont prévu d’avoir un referendum d’Independence cette année. Ils veulent cette Independence du Royaume Uni, mais aussi rester dans l’Union et l’OTAN. Mais l’Independence n’est plus ce qu’elle était. La question n’est pas pourquoi les Ecossais (ou les Catalans, tant qu’on y est) veulent couper des liens mais rester en Europe, et pourquoi la Serbe ou l’Albanie veulent entrer. C’est plutôt quel est le niveau du millefeuille administratif qui peut sauter maintenant que l’Europe gagne en pouvoir. Et le nationalisme joue un rôle; par  exemple, l’UKIP veut un Royaume Uni hors de l’Union, mais pas une Ecosse indépendante. Qui a son tour serait un état, mais bien moins fort que ce que certains pensent.

Comment ces matières influent en matière d’architecture, d’aménagement du territoire et urbanisme, le nerf de la guerre de ce blog ? a voir dans des articles a venir.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s