Rencontres innatendues (6)

fach-acer

 

L’une des idées que l’on évoque de temps en temps entre architectes est celle de réussir a faire des façades expressives, qui changent avec le temps et les circonstances. Plus ou moins ce qui arrive si l’on change le point de vue, regardant vers la rue depuis la hauteur, en faisant des briques des façades un pavage au sol. Les arbres changent au gre des saisons, il y a des voitures ou pas… mais certainement ce n’est pas une vue très commune (vous avez besoin d’une fenêtre sur rue…).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s