Logement individuel a Madrid (1)

colonia1-dibu

Face a la question posé par l’article mentionné sur biblio (66), je me suis demande ce qui se passe a Madrid. Voici quelques exemples qui sont liées a certains quartiers crées pendant le debut du XXème siecle, ce que l’on apppelle localement « colonias de hotelitos », la traduction locale en quelque sorte des cités jardins ouvrieres françaises ou anglaises; dans certaines, a Madrid l’evolution a été une gentrification assez evidente, ce qui est a lier a leur position dans la ville. Les données du cadastre, ouvertes a tout le monde, permetent de voir certaines choses.

Ce premier cas correspond a un emplacement pres d’une autoroute, vers le coté est de la ville, entouré de logements bas de gamme de la decennie 1960.
colonia1-antiguedad Année de construction des batiments ou de la derniere fois que les travaux de mise a jour ont atteint une valeur telle que l’on peut considerer le batiment neuf. En ce cas, l’homogeneité est presque totale.
colonia1-area

La surface des parcelles montre des differences, mais il y a une certaine homogeneite. Cas relativement peu courant a Madrid, la voirie reste privée
colonia1-superficie vivienda

Surface construite de logements par parcelle. Presque toutes les parcelles gardent leur maison d’originecolonia1-supaparcSurface couverte de parking par parcelle. Seulement deux cas pour toutes le parcelles.

En somme, un quartier ou l’evolution des usages semble peu développée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s