Biblio (57). Tokyo

Biblio 57- Tokyo

Tokyo sera finalement la ville siège des JO de 2020, et voila mes sincères félicitations a la ville et au pays. Madrid et Istanbul était les autres finalistes. En tant qu’architecte, il fut intéressant de voir dans la vidéo de Tokyo des images des formidables bâtiments de Kenzo Tange pour les jeux de 1964, avec une insertion urbaine apparemment réussie. Je dois avouer que je n’ai pas suivi en détail les projets des trois villes, en partie parce que des récents travaux sur ce genre de procédures m’on montré que les candidatures sont des brochures publicitaires, mais la question vraiment intéressante est le développement réel du projet (comme presque toujours…). En plus, pour ce qui concerne Madrid, j’ai l’avantage d’avoir déjà ma propre vision (meilleure ou pire, mais informée) sur ce qui peut être fait ici.  Sur le bienfait de ce choix final, seulement le temps peut nous informer…

Mais je n’ai jamais visité Tokyo (ou Istanbul, tant qu’on y est). Ceux qui suivent ce blog sauront que ceci ne m’empêche pas parfois de donner mon opinion, si je trouve des sources qui semblent fiables. Comme dans la plupart des cas, même si le projet olympique (présenté de façon brillante le samedi devant le COI) avait l’air intéressant, j’aimerais comprendre comment fonctionne Tokyo. Mes connaissances sur la culture japonaise sont limitées (pendant l’allocution du Premier Ministre Abe j’ai été un peu surpris de sa façon de donner des garanties sur Fukushima avec ma vision occidentale, mais les formes rhétoriques sont différentes dans chaque pays…), mais je vais essayer (et aussi remercier tous ceux qui voudront apporter une meilleure connaissance).

L’Office du Développement Urbain du Gouvernement Métropolitain de Tokyo a publié en 2011 un document en anglais qui expose la situation des plans officiels. Comme presque partout dans le monde, les découpages administratifs perdent avec le temps leur lien avec la réalité : la rocade déborde largement l’emprise du Gouvernement Métropolitain. Certaines spécificités japonaises, comme l’importance accordée a la prévention des catastrophes, sont bien représentées. Et une importance claire est accordée au recyclage urbain des tissus consolidés.

Le Global Center of Excellence for Sustainable Urban Regeneration (Tokyo University) apporte des sources additionnelles. Dommage, ces derniers jours l’accès a son site (csur.t.u-tokyo.ac.jp) est perturbé. Donc je vous propose une expérience spéciale : le volume deux de sa revue (SUR), publié en 2005, es intitulé « Understanding Tokyo ». Google maintien sur son cache une copie du pdf de la publication, mais sans les images. Je sais que pour ceux qui travaillent sur l’urbanisme les images sont essentielles pour comprendre certaines choses, mais ce qui marque l’actualité n’est pas le manque d’images, mais celui des explications. Donc, je vous propose de lire le document (sur http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:http://csur.t.u-tokyo.ac.jp/publication/sur/contents02.html), et , si cela vous tente, de complémenter le texte avec d’autres sources sur la ville. Un conseil : Google pourrait vous proposer une version traduite du document, mais cela pourrait implique un problème avec la distribution des colonnes, je vous conseille plutôt la lecture de l’original anglais/ japonais.

En ce qui concerne plus specifiquement le tissu urbain et sa densité, une matiere qui m’interese particulierement, je propose le texte d’ Okata et Murayama  “Tokyo’s Urban Growth, Urban Form and Sustainability”.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s