Centralité et périphérie Madrid a Madrid depuis 2000 (12) Julián Camarillo et une réflexion finale

juliancamarillo

L’entourage de la rue Julián Camarillo était en 2009 la 13eme section censale par PIB dans la région, 1.304 millions d’euros. Avec 1.987 résidents et 26.134 emplois (sixième valeur dans la région), la relation était de 13 emplois par habitant.

La zone industrielle d’origine est en transition ; les industries ne sont plus ce qu’elles étaient, il y a quelques logement ou lofts, et aussi toute sorte de bureaux, y compris des ateliers d’architecture. Par position dans la ville et configuration des espaces urbains il parait difficile de voir cette zone devenir un centre urbain, mais il parait clair qu’en 20 ans son identité aura changé.

Logements

Logements

Bureaux

Bureaux

La centralité urbaine est difficile a définir, mais il parait clair qu’elle est liée a l’activité. On peut faire l’exercice de cette semaine a l’envers : Quel est le « blanc » de la carte, c’est-à-dire, quelles sections censales avaient en 2009 un PIB sous la moyenne régionale, et ainsi auraient plus de mal a être centrales ?. c’est le résultat de la carte suivante, en … blanc. La puissance de l’axe Castellana au centre de Madrid ressort avec plus de netteté, tandis que certaines municipalités simplement disparaissent sauf pour leurs zones industrielles… même si elles ont leurs propres centralités locales. Donc, la centralité ne saurait se resumer a un seul nombre economique, mais elle depend aussi de l’echelle d’analyse.

blanco

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s