Etalement urbain (4) Amérique Latine

sam

L’Amérique Latine a un grave déficit de logements, que les gouvernements tentent de résoudre par la provision d’ensembles de logements (souvent utilisant le concept de “logement progressif”), avec des projets qui cherchent une utilisation efficace des ressources, souvent depuis l’analyse des couts de projet (et pas des couts de fonctionnement).

Ainsi, souvent le foncier le moins cher possible est recherche, sans regarder sa localisation. Ainsi, le terrain est loin de la ville ou sont emplois et services. La croissance économique des dernières années a augmentée la possession d’automobiles par les ménages, et de fait cette dispersion mène, soit a une augmentation de l’utilisation des voitures ou des longs temps de parcours dans des systèmes de transports en commun peu performants, soit a un désastre (il y a des évidences récentes dans des rapports de la CEPAL des cas ou les logements sont carrément abandonnés)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s