Logement (8) Unité d’habitation, Marseille

corbu-marsella1

Voila un bâtiment, que le Corbusier voulait faire un prototype d’une vie moderne, et  qui a fait couler des fleuves d’encre. 337 logements construits entre 1945 et 1957 comme une barre sur pilotis a Marseille. C’est l’un des ancêtres aussi bien de quartiers entiers de logements sociaux condamnés a l’ostracisme (et parfois dynamités), mais aussi d’exclusifs ensembles d’appartements haut de gamme.

Je ne dirais que peut-être le problème principale de son universalisation se pose quand les espaces de circulation (les rue intérieures) deviennent des espaces de séjour (chômage, marginalité, ou simple désespoir et angoisse) l’architecture ne peut grande chose. Mais j’ai pourtant entendu que, par contre, des modèles similaires dans des pays comme le Brésil ont eu un certain succès face a l’insécurité dans les rues par la concentration des services a des emplacements différents du bâtiment quand il est utilisé par des populations a haut revenu. En ce sens, c’est un antécédent des gated communities américaines (communautés fermées et privatisées)

corbu-marsella8

Boutique sur rue interieure

corbu-marsella7

Piscine sur la terrase superieure

corbu-marsella6

Vue de la piscine

Corbu-marsella2

La porte de l’immeuble

corbu-marsella5 corbu-marsella4 corbu-marsella3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s