Densité a Madrid (5) Berruguete

Berruguete

Dens madrid-5- Berruguete

2001: 187 logements par hectare

2013: 233 logements et 403 personnes par hectare

Berruguete fait partie de l’ancien gran lotissement de fortune de Tetuan, apparu aprés la guerre africaine de 1860, quand les troupes coloniales se sont etablies au nord de Madrid. Le quartier s’appuie sur la rue Bravo Murillo (A-B), ancienne route vers la France. Un trait marquant, en tant que tissu informel, est l’absence de grands axes structurants hors l’ancienne route: soit ils sont crees encore aujourd’hui par des percées, comme la rue Marqués de Viana (B-C), soit ils sont plus des traces que des veritables elements qui structurent le paysage, comme le Paseo de la Dirección (D-E-F-C, promenade de la Direction, ainsi appelée car c’etait le chemin d’inspection du Canal de Ysabel II, la grande conduction qui amenait l’eau des barrages des montagnes au nord de la ville).

Comment expliquer la croissance de la densité qui parrait s’avoir produit pendant la derniere decennie? Tetuan, en tant que lotissement de fortune, resultat d’un urbanisme informel, etait historiquement, sauf pour la zone la plus proche a Bravo Murillo, qui s’est densifié avec le temps, un espace plutot occupé par des maisons indivuelles avec une seule hauteur; il est interesant de noter que la loi d’Ensanche pour Madrid est aussi de l’epoque, qui voit ainsi naitre deux modeles d’urbanisme, l’un formel et dans les regles, et l’autre subvenant aux besoins des nouveaux arrivés en ville avec peu de ressources. Pendant cette derniere decennie, l’expansion immobiliere qui a mené a la crise economique actuelle a renforcé une densification prealablement amorcée, et des petits batiments sur des petites parcelles ont augmenté la densité de façon importante, surtout prenant compte de la situation plutot centrale du quartier dans l’espace metropolitain. Soit par des nouveaux venus, soit par les enfants des résidents, le quartier a augmenté aussi en population. La resolution des manques en matiere d’equipements publics sont souvent couvertes dans les nouveaux quartiers vers l’ouest, comme Valdezarza.

233 logements par hectare, ça peut ne vous dire rien, dont faisons la comparative avec un autre exemple de densité similaire: l’ilot Eisenhower au Quartier de la Croix Rouge a Reims Metropole (page 62 de Habitat- Formes urbaines). A Tetuan vous avez des hauteurs qui sont normalement entre 2 et 5 etages (la densification permise par le reglement d’urbanisme n’est pas encore aboutie), tandis qu’a Reims vous avez une hauteur moyenne de R+7 et il y a même du R+18. Pourquoi? parce qu’a Reims vous avez ce qui manque a Tetuan: des rues plus larges, des espaces verts et des equipements publics. Ceci n’implique pas qu’il n’y aurait pas des exemples comparables a Madrid, ou que des anciens faubourgs comparables a Tetuan n’existent pas en France.

Ilot de la Croix Rouge a Reims

Ilot de la Croix Rouge a Reims

Le rang le plus courant de surface des appartements de Berruguete etait en 2001 de 46 a 60 m2, et la surface moyenne etait autour de 65 m2. A Reims la surface moyenne etait de 100 m2, dont il y a aussi une partie de la difference de hauteur qui peut etre attribuée a des meilleurs logements (ou tout du moins plus grands…)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s