Madrid, Buenos Aires (2)

plazas oriente-mayoTrouver deux espaces comparables dans deux villes differentes et distantes n’est pas une tache facile. Les espaces du pouvoir repondent specialement a cette condition; je ne sais pas comment sont les espaces qui entourent les capitoles des 50 etats des U.S.A., mais je suis sur que, malgre l’apparence presque identique de tous ces batiments, leur position urbaine est differente (wikipedia indique aussi que sept d’entre eux n’ont même pas de dôme…).

Au cas de Buenos Aires et de Madrid, prenons deux espaces representatifs: la Plaza de Mayo sur la premiere, la Plaza de Oriente pour Madrid.

La Plaza de Oriente est un espace conçu pendant le court passage au trone de José I Bonaparte, creant un espace urbain soumis au Palais Royal de Sabatini. Si ce dernier est sans doute un batiment de grande qualité et presence urbaine, les architectures et le tracé de la place sont un exemple d’uniformité, mais elles ne sont pas a la hauteur du Palais; le Teatro Real est sans dout un batiment historique avec des valeurs, mais pas a la hauteur de celles du batiment de Sabatini. Les arbes apportent une importante barriere visuelle, brisé en faveur du Palais par la calle Bailén, avec des belles vues sur l’entourage; les denivellements y contribuent.

plaza oriente

La Plaza de Mayo est l’evolution de la Plaza Mayor conçue en 1580 par Juan de Garay, fondateur de Buenos Aires, avec une forme de rectangle de 100×100 m. Des le debut ce qui est aujourd’hui la Casa Rosada (siege de la présidence de la Republique) est un lieu de pouvoir de la colonie. La place a evolué et devenue parc au cours du XIXeme siecle. La Casa Rosada est un batiment qui trouve ses origines dans le fort original sur l’avenida Ribadavia, a coté duquel est construite en 1853 la maison des postes. En 1886 l’architecte Tamburini se voit confier le projet d’union entre les deux batiments, et depuis il y a eu plusieurs aditions, avec un resultat eclectique. La Cathedrale Metropolitaine, a l’Ouest sur la place, configure une grande façade neoclasique avec un fronton imposant, avec une integration dans la place qui compte avec un espac libre de moindre dimension a l’est sur sa même parcelle pour aporter l’image de temple isolé; conçue en 1745 et finalisée vers 1836, sa presence sur la place est presque plus importante que celle de la Casa Rosada elle même.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s