Energie (1) Éolien

Éoliennes sur l'ile de Gran Canaria. A leurs pieds, des serres de culture

Éoliennes sur l’ile de Gran Canaria. A leurs pieds, des serres de culture

L’énergie éolienne est, au moins en Espagne, l’une des sources renouvelables les plus matures après des années de croissance aussi bien en termes de puissance que du nombre de machines. En 2011 sa production fut équivalente a celle de l’hydroélectricité. C’est aussi une preuve claire du fait que la génération énergétique locale réduit la dépendance de l’extérieur, mais fait aussi revenir les besoins d’espace et les problèmes qui sont souvent oubliés en Europe avec le pétrole.

La planification urbaine et régionale impose des limites aux implantations en raison de :

  1. L’impact sur l’environnement de la construction des parcs éoliens, a cause des routes d’accès et des lignes de raccordement au réseau électrique, du bruit et des effets sur les oiseaux (et sur la vie maritime pour l’offshore)
  2. L’impact sur le paysage d’éléments dont l’efficience est généralement plus haute sur des sommets et lignes de crête, donc très visibles (en offshore la distance réduit l’impact)

Le temps d’obtention d’un permis pour un parc éolien peut être long, et ils sont vus comme des investissements a long terme car la valeur des emplacements ne se dégrade pas beaucoup. Certains parcs atteignent 1 GW (la centrale nucléaire de Tchernobyl avait une puissance de 4 GW), comme le AltaWind Energy Center en Californie, un ensemble de 320 turbines sur un espace de 36 km2. Une grande éolienne est un appareil qui peut atteindre 200 m de hauteur, avec une puissance nominale de prés de 8 MW, et malgré les limitations aux usages a son pied, la compatibilité avec l’agriculture et l’élevage semble possible.


L’intermittence du vent et sa non coïncidence avec la demande est un problème ; normalement la solution est l’équilibre avec l’hydroélectricité, stockant l’énergie électrique des éoliennes par pompage-turbinage; certaines compagnies (Apple entre autres) poussent la recherche sur des technologies thermiques de stockage d’énergie sans besoin de batteries. D’autres alternatives sont aussi au stade de recherche.

Les limites mentionnées aux parcs éoliens concernent les emplacements permanents, mais il y a d’autres propositions. Uprise Energy intègre une turbine de 50 KW dans un conteneur dont le mouvement est facile. Je ne sais pas a quel point il est rentable d’utiliser un système portable pour un usage permanent, mais l’idée d’une énergie portable me rappelle la « Walking city » d’Archigram. Il serait intéressant de voir comment ce système fonctionne avec l’évaluation environnementale…

Sur une échelle plus réduite, l’intégration de l’énergie éolienne dans les bâtiments urbains est encore incertaine ; il n’y a pas de règles claires pour des produits dont le développement industriel est encore a prouver, et souvent on voit des éoliennes dont la raison n’est pas claire. Le bruit pourrait être un problème, mais aussi la maintenance a long terme d’un parc de génération atomisé (ce qui n’est pas exclusif de l’éolien).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s