Urbanisme et nourriture (3) San Francisco

 

L’etude Think globally- eat locally- San Francisco Foodsed Asssessment commence par une question: est-ce que la ville de San Francisco (partie de l’aire metropolitaine de Bay Area) pourrait manger seulement avec la nourriture produite dans un cercle de 100 miles autour du Golden Gate?. La production identifiée dans ce cercle est de 20 millions de tonnes anuelles, en comparaison avec les 935.000 tonnes consommées anuellement dans la ville et les 5,9 dans l’aire metropolitaine. Sauf pour les eaux, agrumes, ble, mais, porc et pommes de terre, la production dans ce rayon de 100 miles serait sufisante pour la demande actuelle, sans tenir compte de la saisonalité.

 

Mais il est impossible de connaitre aujourd’hui quelle proportion de la consomation locale vient de cercle evoqué. Les zones irriguées dans ce cercle sont a peine 18% des terres agricoles, mais elles produisent 3/4 de la valeur agricole comercialisée; elles sont menacés par la croissance urbaine, a un ritme de quelques 25 habitants par hectare. La traçabilité alimentaire devrait etre encouragée, car elle pourrait aider a mieux proteger les terres de culture.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s