Extensions architecturales ou le bricolage constructif


Dans les villes occidentales les batiments font generalement l’objet de projets soumis a des normes qui definissent, entre autres, des criteres d’esthetique. Loin sont, au moins hors des secteurs sauvegardés, les denegations de permis de construire a cause d’une discordance esthetique avec l’entourage ou la simple laideur (Adolf Loos ne pourait plus etre « declaré artiste » par un acte administratif…), mais il est courant d’interdire l’ocupation et fermeture des terrasses, les apareils d’air conditionne en façade, ou l’ocupation des espaces sous les charpentes.

En verite la norme n’a que la force que l’on veut lui accorder de par les moyens de son controle, et il est courant de voir que ce controle es plutot reduit… Ceci mene a une image un peu caothique de la ville, mais c’est notre realité. Et un certain effort de pedagogie sur les raisons des regles de l’urbanismes serait convenable, ce qui menerait peut etre a reconsiderer ce que l’on exige.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s