Madry

L’image superieure montre Madrid au XVIIeme siecle, d’aprés un dessin d’Israel Silvestre (Paris). L’original peut etre vu en haute resolution sur le site de la Biblioteca Digital Hispánica. Le point de vue est sur la rive ouest de la Manzanares, a l’epoque une zone agricole.

L’emprise de la riviere semble assez grande en comparaison avec celle d’aujourd’hui (une vue de printemps en crue? ou simplement une riviere moins endiguée qu’aujourd’hui?). Les touristes d’aujourd’hui qui se limitent au Barrio de Salamanca seront sans doute surpris, car ici est la varie nature du vieux Madrid: a l’origine un poste frontalier sur une colline qui domine la riviere. Le pont de Segovia subsiste de nos jours, mais la plupart des batiments n’on pas resisté le temps.

Sur cet aggrandissement de la partie gauche de l’image on peut voir:

  • Un dôme a gauche. Par sa position il etait autour de ce qui est aujourd’hui l’eglise de la parroise de San Marcos
  • Une rue qui monte, le « Camino del Rio » d’apres le plan de Texeira, qui est aujourd’hui la Cuesta de San Vicente
  • Un jardin cloturé, qui monte de la riviere jusque au grand batiment a droite. Le jardin est le Campo del Moro, et le batiment etait l’Alcazar, le Palais Royal de la dinastie Habsbourg, remplacé pendant le XVIIeme siecle par le Palacio Real.

Sur cete vue le Puente de Segovia atteint la rue du même nom, et une rue a gauche fait la liaison avec la Calle Mayor; cette derniere liaison a changée, car les jardins et la Cathedrale de la Almudena ont alterée le parcours. La plaine fluviale est couverte par un quartier plus recent, et la vallée de la calle Segovia est traversée par un viaduct qui relie le Palacio Real a San Francisco el Grande.

Je n’aime pas la Cathedrale de la Almudena; elle tout simplement une architecture mediocre dans un endroit qui meritait mieux. Mais sur cet agrandissement de la partie droite du dessin est l’emplacement du dôme plus interesant de Madrid aujourd’hui: San Francisco el Grande, dont le chantier est fini en 1784. Il y a des peintures de Goya a l’interieur, mais les elements plus interesants sont la relation avec son entourage urbain (plutot vers l’est et la Carrera de San Francisco, car a l’ouest, même si le dôme est bien visible sur le profil urbain, il manque une façade sur sa base) et les proportions du dôme.

San Francisco el Grande

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s