Dômes 3

Eglise des Calatravas, et derriere le batiment de Unión y el Fénix

L’eglise des Calatravas de Madrid est ce qui reste de l’ancien couvent de la Conception Royale (1670-1678), sur la Calle de Alcalá 25, pres de la Puerta del Sol. La vue du peintre italien Antonio Joli en 1750 ne montre pas cette eglise exactement, mais il est possible de voir la relation des dômes et chapiteaux des batiments notables avec les hauteurs du reste des batiments. Au debut du XXeme siecle Madrid devient l’une des capitales européenes les plus americanisées en termes d’architecture, en grande mesure a cause du projet de la Gran Vía, et les hauteurs se multiplient, de telle sorte que les elements subsistants du XVIIeme siecle perdent leur preponderance en benefice d’autres plus nouveaux et parfois aussi interesants. Derriere le dôme des Calatravas est visible une tour tres svelte (ses etages superieurs ne depassent pas les 200 m2, avec moins de 15 m de coté), construite pour la compagnie d’assurances La Unión y el Fénix (a la quelle les villes espagnoles doivent plusieurs batiments de la même epoque dans des emplacements tres visibles), et qui est aujourd’hui l’Hôtel Petit Palace Alcalá Torre. Il est clair que la tour n’est pas un dôme, mais il participe de la même tentative de « montrer la tête », en ce cas de par son sveltesse (les proportions sont plus importantes que les dimensions…)

Antonio Joli, 1750, la rue d’Alcala

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s