Las Palmas

Vue de la côte ouest depuis la presqu’ile

Le paysage de Las Palmas est un melange de noir (une ile volcanique), vert, bleu et gris. La capitale insulaire s’est developpée depuis la conquete espagnole d’une façon compacte jusqu’au XXème siecle, quand le tourisme a partir de la decennie 1960 a totalement changé les iles. Les fortes pentes du terrain ont favorisé une haute densité urbaine.

Côte Ouest

Une nouvelle tour dans le centre

La vieille ville

En contraste avec d’autres villes maritimes, la presqu’ile n’etait pas l’origine de la ville, mais la croissance du port et l’importance de la plage ont contribué a l’integrer.

Las Palmas. Riudavet 1879

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s