Madère et le tourisme

Funchal, la capitale, vue de l’est

Madère (pres de 270.000 habitants) compte avec l’une de plus anciennes traditions touristiques du Portugal, grâce a son bon climat, qui attirait déjà une partie de l’aristocratie européenne a la fin du XIXème siècle. Cet origine dans un tourisme de classe haute dans des temps avec des mœurs bien différents, un relatif manque de plages naturelles sur l’ile (meme si dans le meme archipel Porto Santo compte avec une grande plage) et un environnement singulier contribuent a un modèle de tourisme littoral différent, plus proche de celui qui en Espagne se pratique a La Gomera ou El Hierro, ou en France sur La Réunion.

L’ile de Madère a un relief très complexe, avec des fortes pentes. La construction d’une autoroute littorale au sud, avec des complexes ouvrages d’art, n’évite pas que beaucoup de parcours intérieurs soient par des routes assez sinueuses. Des zones comme le Curral das Freias, une vallée profonde au centre de l’ile, configurent des paysages totalement différenciées. La cote nord est spécialement difficile.

Funchal vu depuis l’Hotel Pestana de Oscar Niemeyer, un etablissement ou le luxe est surtout dans l’organisation spatiale et les dimensions. Absolument a voir pour ceux qui aiment l’architecture moderne.

Le modèle du territoire pour le tourisme concentre la plupart des hôtels et établissements touristiques à Funchal (112.000 habitants), capitale et port principal, et dans le reste de l’ile il y a des établissements bien plus petits, plus proches de la logique du tourisme rural et de l’excursion dans le jour depuis Funchal, pour visiter des paysages d’exception et une culture locale qui montre l’ébauche de que plus tard est devenu la colonisation portugaise dans le monde. Le Plano de Ordenamento Turistico da Regiao Autonoma da Madeira prevoit un modele avec une capacité d’hebergement de 35.000 lits a Madère et 4.000 a Porto Santo; Funchal se voit attribuer 23.000 lits touristiques, et dans les espaces agraires et forestaux la capacité des etablissements est limitée a 80 lits.

Le tourisme d’environnement, avec une attention spéciale aux parcours a pied par les levadas, canaux d’irrigation a travers des cultures en terrasse, ont un succès particulier auprès d’une clientèle ou les britanniques sont nombreux. Le tourisme lié aux vins de Madère et la gastronomie est aussi important.

Curral das Freias, au centre de l’ile

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s