Algarve et tourisme

Quai de la vieille ville de Faro. Au fond l’aeroport

Le développement touristique de l’Algarve, la région la plus au sud du Portugal continental, commence dans la décennie 1970.  Ce développement a supposé un élément important de dynamisation des économies locales, spécialement dans les zones côtières, par l’application du modèle « soleil et plage ».

L’intégration de l’aéroport de Faro dans les réseaux des compagnies low cost a contribué a augmenter le tourisme, essentiellement britannique, allemand et espagnol, vers la zone.

Le paysage côtier, avec des plages et des grandes falaises, est intéressant, et sauf des exceptions ponctuelles il est moins altéré que celui de la méditerranée espagnole. Pourtant, on peut aussi apprécier des déficits majeurs en termes de qualité de l’urbanisation et des éléments de qualité de l’environnement ; une logique de développement ou l’urbanisme est plutôt un instrument de confirmation des structures de propriété foncière préexistante que de création de qualité urbaine est également présent.  Le développement plus tardif que celui des zones espagnoles a permis d’apprendre de leurs expériences, mais le manque de qualité des espaces publics et infrastructures (pas dans les centres historiques, mais plutot dans les peripheries) et le manque de cohérence de certains projets urbains fait que cet avantage compétitif puisse être de courte durée.

Plage de Alvor (Portimao)

Praia da Luz (Lagos)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s