Biblio (3) Infrastructure verte

L’Agence Européenne de l’Environnement est une institution comparable a l’Agence de Protection de l’Environnement des Etats Unis, avec un rôle de régulation qui est conditionnée par les différences des architectures institutionnelles.

Le rapport technique sur l’infrastructure verte et la cohésion territoriale part d’un concept de plus en plus évoqué, mais qui manque encore d’un consensus sur sa définition par les spécialistes. Les pratiques couvertes par le terme sont en relation avec des réseaux d’espaces préservés de la croissance urbaine, avec des fonctions multiples, et convenablement raccordés physiquement, qui montrent une grande capacité d’adaptation aux dérèglements du climat et autres menaces environnementales.

L’infrastructure verte produit des effets synergiques, plus importants que la somme de ses parties. Les services environnementaux que les sols qui y sont affectés prêtent aux villes et ses alentours sont ainsi accrus, réduisant dans certains cas a réduire le cout des infrastructures « dures ».

Le rapport fait une différence entre les effets a l’échelle urbaine et les effets a l’échelle du paysage. Des concepts comme les corridors environnementaux et la préservation des lits d’inondation des rivières sont associées au concept d’infrastructure environnementale.

Le rapport comprend des exemples d’application du concept en Europe et dans d’autres zones.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s