Espaces touristiques (1)

L’été arrive, un bon moment pour commencer une série sur le tourisme et ce qu’il implique en termes d’architecture, d’urbanisme et de territoire.

Le tourisme est l’une des principales activités économiques de l’Espagne (en 2011 presque 10% du PIB et 12,5% de l’emploi), et il contribue a l’équilibre des comptes extérieurs ; en 2010 l’Espagne était le quatrième pays du monde en nombre de visiteurs étrangers (après la France, les Etats-Unis et la Chine), et le deuxième en dollars dépensés par touriste et jour(996) après les Etats-Unis. Avec une population qui dépasse un peu les 46 millions, le pays a reçu en 2011 presque 57 millions de touristes internationaux, et le nombre de déplacements intérieurs des espagnols est aussi très important.

Cette situation n’est pas fortuite, mais le résultat d’une politique d’état entamée dans la décennie de 1950 dans le cadre de la stratégie de récupération après la guerre civile de 1936-1939 et une longue période d’isolement international pendant la décennie de 1940. Le tourisme a eu un effet sur l’économie, mais aussi il pèse fortement sur les paysages et les territoires. Cette politique d’état s’est appuyé sur un secteur touristique qui existait déjà mais était peu développée,  et l’a renforce avec un efort important en matière de publicité a l’étranger qui ont su tirer parti de la popularisation du tourisme, l’explosion de la consommation des ménages européens et sa croissante mobilité grâce aux voitures et aux avions. La plage a été le centre des promotions et l’objet du désir de nombre de touristes européens, et la transformation du littoral méditerranéen, que ce soit en termes urbains ou de poids économique et politique a l’échelle nationale est l’un des symptômes les plus clairs.

Mais le tourisme est aussi devenu plus complexe en tant que branche économique avec le temps. Au tourisme de soleil et plage se sont joints avec force le tourisme urbain, et le tourisme rural est devenu pendant la dernière décennie le segment de plus rapide croissance, quoiqu’il soit encore petit par rapport au total.

Paysage de vignoble a Olmedillo, pres de Tórtoles de Esgueva

Ce premier article de la série correspond au tourisme rural. Le dernier weekend nous avons visité la Posada Real- Monasterio, un établissement hôtelier dans la municipalité de Tórtoles de Esgueva (province de Burgos). L’entreprise s’est constituée il y a un peu plus de 5 ans avec le but de l’exploitation hôtelière d’une partie d’un ancien monastère de clôture. Le bâtiment est proche d’un petit hameau (501 habitants en 2011) touché par les dynamiques démographiques régressives courantes dans une grande partie de l’intérieur de l’Espagne. Cependant, le degré de vieillissement est plus réduit que dans d’autres cas(en 2011 la municipalité comptait 41 habitants de moins de 16 ans) et il y a aussi, comme dans d’autres cas, l’influence de l’immigration qui est devenue courante pendant la dernière décennie, avec  98 étrangers en 2011, la plupart des roumains et des marocains.

Localisation de l’AOC Ribera del Duero en Espagne

L’une des raisons principales pour localiser l’établissement dans cette municipalité est son appartenance a l’une des zones de vignobles avec le plus de succès pendant les dernières années : la Ribera del Duero, un pays organisé autour de Aranda de Duero, ville sur l’autoroute A1, qui raccorde Madrid a Paris et le nord de l’Europe. Une politique de qualité et une appellation d’origine contrôlée ont contribué a des ventes favorables, mais aussi a la promotion du territoire de culture en termes de tourisme. Cette association entre productions locales de qualité et tourisme culturel et rural montre les innovations du secteur du tourisme, et est aussi l’un des arguments  des instruments et politiques de planification a grande échelle pour des zones d’intérieur qui sont fortement menacées par le dépeuplement.

Hameau de Tórtoles de Esgueva et localisation de l’Auberge

L’établissement hôtelier visité répond a ces logiques : il suppose une opportunité d’emploi local qui n’est pas soumise aux temporalités des cultures, il fourni des revenus au budget municipal et contribue a l’image de la zone. Avec une offre d’hébergement de qualité et un prix comparable a d’autres établissements de son segment, il centre sa promotion sur l’intérêt du bâtiment lui-même  et une offre combinée de gastronomie et œnologie de haute qualité.

Le hameau de Tórtoles est sur la cote entre le fond de la vallée de l’Esgueva et les plateaux ; la Posada (auberge) est sur la zone haute, dans le chemin vers le plateau. Elle partage le bâtiment de l’ancien monastère avec d’autres usages, ce qui fait difficile  sa visibilité depuis le  chemin. L’architecture du bâtiment compte deux chapelles et une salle capitulaire d’intérêt, entourées par un cloitre et l’ancienne structure résidentielle du couvent avec des qualités plus domestiques, mais aussi d’intérêt. La structure originale est en place, et le résultat architectural d’intégration des éléments nouveaux comme l’ascenseur est satisfaisant.

Acces a l’Auberge

Clôitre

Eglise et chambre 14

Jardin de l’auberge

L’offre gastronomique et d’hébergement est intéressante et de qualité, et l’attention au client est également très correcte.

L’établissement trouve sa clientèle aussi bien dans les touristes qui visitent la Ribera del Duero et se parcours œnologiques que dans les escapades de week-end des madrilènes (200 km) ou des habitants d’autres villes proches, ainsi que des célébrations de mariages et autres événements sociaux. La contraction de la demande espagnole peut peser sur sa viabilité a moyen terme, comme dans beaucoup d’autres cas dans le pays ; ceci pèserait a son tour sur la durabilité du réseau de petits hameaux ruraux.

Quelques liens :

Tourisme en Chiffres (Ministère de l’Industrie, l’Energie et le Tourisme ): http://www.iet.turismoencifras.es/

Apellation d’Origine Controllée Ribera del Duero : http://www.riberadelduero.es/

Auberge Royale- Monastere  Tórtoles de Esgueva : http://www.posadamonasterio.es/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s